Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Muscle omo-hyodien
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

Muscle omo-hyodien

(fig. 425, 474)

Ce muscle digastrique va du bord suprieur de la scapula los hyode.

ORIGINE. Bord suprieur de la scapula, immdiatement en dedans de lincisure coracodienne.

TRAJET. De l part un corps charnu, mince, qui sarrondit un peu en se portant en haut, en avant et en dedans. Il apparat ainsi dans langle du bord antrieur du trapze et de la clavicule. Puis il disparat sous le muscle sterno-clido-mastodien. Ce ventre infrieur se jette ensuite sur un tendon intermdiaire qui est situ sensiblement en regard du tubercule
carotidien (dit de Chassaignac), cest--dire du tubercule antrieur du processus transverse de la 6e vertbre cervicale. Au tendon fait suite le ventre suprieur du muscle qui se redresse pour aller plus franchement en haut et en dedans, faisant ainsi un angle obtus avec le ventre infrieur. Il se dgage du muscle sterno-clido-mastodien, se rapproche du muscle sternohyodien, et saccole au bord latral de ce dernier muscle.

TERMINAISON. Immdiatement en dehors du muscle sterno-hyodien, au bord infrieur du corps de los hyode.

ACTION. Comme le muscle sterno-hyodien, il est abaisseur de los hyode, et, en fixant cet os par sa contraction, il fournit un point dappui aux muscles supra-hyodiens pour abaisser la mchoire.

INNERVATION. Le muscle omo-hyodien est innerv par le plexus cervical (C2, C3) par lintermdiaire de la racine infrieure de lanse cervicale.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...