Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > MUSCLES DU VOILE DU PALAIS
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

MUSCLES DU VOILE DU PALAIS

Ces muscles sont au nombre de cinq de chaque ct : deux viennent den haut, les muscles tenseur et lvateur du voile, deux vont en bas, encadrant la tonsille palatine, ce sont les muscles des arcs, palato-pharyngien et palato-glosse ; un dernier enfin, intrinsque, descend dans luvula, cest le muscle uvulaire.

Les deux muscles tenseur et lvateur du voile taient aussi dnomms pristaphylins externe et interne parce quils sont situs respectivement en dehors et en dedans du tube auditif. Celui-ci rpond, sous la base du crne, une gouttire sphno-ptreuse. Chaque muscle prend origine, partie sur le tube auditif, partie sur los : le tenseur du voile nat du sphnode, llvateur du voile de la partie ptreuse du temporal. Chacun a la forme de deux ventails fusionns par leur manche.

1 Muscle tenseur du voile (fig. 465, 466, 468)

ORIGINE. 1. Bord postro-mdial de la grande aile du sphnode, en dedans des foramens ovale et pineux ; puis dans la fosse scaphode du processus ptrygode. 2. Bord infrieur du crochet de la lame mdiale du processus ptrygode et partie adjacente de la face antro-latrale du tube auditif.

TRAJET. Les fibres charnues convergent, se ramassant pour descendre en dehors des fibres les plus leves du muscle constricteur suprieur, en dehors du tube auditif, en dehors de la lame mdiale du processus ptrygode. Elles se jettent sur un tendon qui se rflchit sous le crochet de la lame mdiale, pntre ainsi dans la cavit pharynge, puis spanouit en un tendon terminal.

TERMINAISON. Ce tendon terminal renforce laponvrose palatine. Ses fibres se fixent pour partie au bord postrieur de la vote palatine osseuse, lpine nasale postrieure et sunissent sur la ligne mdiane aux fibres du muscle oppos.
2 Muscle lvateur du voile (fig. 465, 466, 468)

ORIGINE. 1. Face infrieure de la partie ptreuse du temporal, en avant et en dehors de lostium externe du canal carotidien. 2. Orifice osseux du tube auditif et bord infrieur de son cartilage.

TRAJET. Le faisceau musculaire se condense pour se porter en bas, en avant et en dedans, sous la lame latrale du tube auditif. peu prs parallle au tube auditif, il la dpasse, soulve la muqueuse pharynge en formant le torus du muscle lvateur, arrondit langle infro-latral des choanes, se redresse pour devenir horizontal au-dessus de laponvrose palatine.

TERMINAISON. Les fibres charnues spanouissent et se continuent partie avec celles du muscle lvateur contro-latral, partie avec celles du muscle palato-pharyngien oppos. 3 Muscle palato-pharyngien (fig. 462, 466 468)

ORIGINE. 1. Faisceau palatin, le plus important, nat dans le voile du bord infrieur de laponvrose palatine. Ses fibres passent les unes au-dessus de laponvrose et sintriquent avec le muscle lvateur du voile, les autres au-dessous et sunissent sur la ligne mdiane avec les fibres semblables du ct oppos. 2 Faisceau ptrygodien, vient du crochet de la lame mdiale. 3 Faisceau salpingien, vient de la partie mdiale du bord infrieur du cartilage tubaire.

TRAJET. Les trois faisceaux se rassemblent en un corps charnu unique qui descend sous la muqueuse pharynge, la face interne du fascia pharyngo-basilaire, en formant larc palato-pharyngien.

TERMINAISON. Par un faisceau laryng au bord suprieur et au bord postrieur du cartilage thyrode prs de sa corne suprieure. Par un faisceau pharyng dont les fibres, dabord transversales, deviennent de moins en moins obliques mesure quelles sont plus infrieures et se perdent la face profonde de la muqueuse et dans le raph mdian postrieur. 4 Muscle palato-glosse (fig. 460, 462, 466 468)

ORIGINE. Fibres arciformes naissant de la face infrieure de laponvrose du voile.

TRAJET. Le corps du muscle descend presque vertical entre muqueuse et fascia pharyngo-basilaire, formant larc palato-glosse. Arriv langle de la portion pharynge et de la portion buccale du bord latral de la langue, il sincurve en avant et pntre dans la langue en dedans du muscle stylo-glosse.

TERMINAISON (voir p. 316).

5 Muscle uvulaire (fig. 466, 468)

Petit faisceau allong, paramdian, allant de lpine nasale postrieure la face profonde de la muqueuse du sommet de luvule. Il est sus-jacent au muscle lvateur du voile.

ACTION DES MUSCLES DU VOILE DU PALAIS

Le muscle tenseur du voile tend laponvrose du voile et le muscle lvateur du voile la relve. Tous deux sont dilatateurs du tube auditif. Les muscles des arcs palato-pharyngien et palato-glosse sont abaisseurs du voile ; de plus, le muscle palato-pharyngien lve larynx et pharynx en mme temps quil rtrcit lostium intra-pharyngien ; aussi joue-t-il un rle important dans la dglutition. De mme le muscle palato-glosse qui lve la langue et la tire en arrire et qui, dautre part, rtrcit listhme du gosier.

APONVROSES DES MUSCLES DU VOILE DU PALAIS (fig. 468)

Suivies de bas en haut jusquau crochet de la lame mdiale du processus ptrygode, les aponvroses du pharynx sont simples. Le fascia pharyngo-basilaire monte en dedans du constricteur, le fascia pri-pharyngien en dehors. partir de ce point, les deux lames se ddoublent pour engainer le tenseur ou llvateur du voile correspondant. Le feuillet de ddoublement latral du fascia pharyngo-basilaire et le feuillet de ddoublement mdial du fascia pri-pharyngien fusionnent pour aller se perdre autour du tube auditif, constituant un fascia salpingo-pharyngien. Il y a donc trois feuillets aponvrotiques traverser ce niveau pour pntrer dans le pharynx. Les feuillets latral et mdial confondent leur terminaison sur la base du crne avec les origines des muscles tenseur et lvateur du voile. En avant, ils se terminent sur le processus ptrygode.

VAISSEAUX ET NERFS DU VOILE DU PALAIS

a) Les artres proviennent de :

lartre palatine ascendante, branche de lartre faciale ;
lartre palatine descendante, branche de lartre maxillaire.

b) Les lymphatiques vont aux noeuds lymphatiques rtro-pharyngiens et jugulaires internes.

c) Linnervation des muscles est assez complexe.

Anatomiquement, on constate que : le muscle tenseur du voile est innerv par le nerf mandibulaire (trijumeau) ; llvateur du voile et le muscle uvulaire par le facial ; les deux autres, par le plexus pharyngien.

Physiologiquement, mis part le muscle tenseur du voile, tous les autres sont innervs par la partie vagale du nerf accessoire fibres du nerf accessoire issues du nerf vague.

Quant linnervation sensitive du voile, elle est fournie par les diffrents nerfs palatins venus du nerf maxillaire.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...