Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > CARTILAGES DU LARYNX
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

CARTILAGES DU LARYNX

(fig. 494 497)

Le squelette cartilagineux du larynx est compos de cinq pices principales : trois sont mdianes, le cartilage thyrode, le cartilage cricode et lpiglotte. Le cartilage thyrode est situ caudalement par rapport los hyode, auquel il est reli par une membrane fibreuse. Il repose sur le cricode et est dautre part en rapport avec lpiglotte qui le surplombe en se
portant dorsalement. Deux cartilages sont latraux, ce sont les cartilages arytnodes qui surplombent la partie postrieure du cricode et sont cachs derrire le cartilage thyrode. Il y a enfin quelques cartilages accessoires, les cartilages corniculs (de Santorini) et les cartilages cuniformes (de Morgagni), tous deux pairs.

Le cartilage thyrode (fig. 494) est constitu par deux lames quadrilatres formant un angle didre ouvert en arrire. Larte antrieure de ce cartilage prsente sa partie suprieure lincisure thyrodienne suprieure, sa portion restante, plus ou moins saillante selon les sujets, constitue la prominence larynge (pomme dAdam).

Sur la face antro-latrale, une ligne, oblique en bas et en avant, se termine chacune de ses extrmits par un tubercule en relief, et spare deux champs. Le champ postro-infrieur donne attache au muscle constricteur infrieur tandis que, sur la crte, se fixent, venant den bas, le muscle sterno-thyrodien et, allant en haut, le muscle thyro-hyodien.

Au contraire la face postrieure est lisse et, sur la ligne mdiane, prsente langle rentrant du cartilage thyrode.

Le bord postrieur enfin, peu prs vertical, se prolonge en haut par la corne suprieure, unie los hyode par le ligament thyro-hyodien, en bas par la corne infrieure, un peu incurve en dedans pour reposer sur le cartilage cricode avec lequel elle sarticule.

Le cartilage cricode (fig. 495 a, b, c) a peu prs la forme dune chevalire dont la plaque regarderait en arrire. Ou encore cest une sorte de cylindre tronqu avec un orifice infrieur horizontal et un orifice suprieur oblique en bas et en avant. On lui distingue la lame et larc du cartilage cricode.

La lame a une surface antrieure concave et une face postrieure divise par une crte verticale mdiane en deux champs dinsertions musculaires un peu excavs ; ses deux angles suprieurs sont recoups par une surface articulaire convexe, regardant en haut, en dehors et un peu en avant, et qui supporte la base du cartilage arytnode correspondant.

Larc est mince sur la ligne mdiane et va en spaississant latralement pour se continuer avec la lame. sa jonction avec celle-ci, au milieu de sa face latrale, il prsente une surface articulaire pour la corne infrieure du cartilage thyrode. Sur la ligne mdiane antrieure, le tubercule cricodien. Son bord suprieur est uni par la membrane crico-thyrodienne
au bord infrieur du cartilage thyrode. Le bord infrieur prsente une saillie mdiane et deux latrales. Ces dernires sarticulent avec le premier arc cartilagineux de la trache.

Lpiglotte (fig. 498) est une lame cartilagineuse mince, ovalaire, pointe antro-infrieure unie par un ligament langle rentrant du cartilage thyrode, grosse extrmit postro-suprieure lgrement chancre. Ses faces sont irrgulires, perces de trous.

La face postrieure, libre, est convexe de haut en bas, et concave transversalement.

La face antrieure, inversement conforme, confine en haut la base de la langue et, en descendant en bas et en avant, glisse dans la concavit de los hyode, puis derrire la membrane thyro-hyodienne.

Les cartilages arytnodes (fig. 496 a, b, c) ont une forme de pyramide triangulaire base infrieure reposant de biais sur la lame du cartilage cricode. la coupe horizontale, ils forment un triangle rectangle avec une face mdiale lisse, une face postrieure concave et une face antro-latrale. Celle-ci sa partie infrieure est dprime par la fossette triangulaire.

Langle antrieur de la base du cartilage arytnode se prolonge en un processus vocal, et son angle latral en un volumineux processus musculaire.

Le sommet est coiff par les cartilages corniculs.

Les cartilages corniculs (fig. 498, 499) : ce sont deux petits cnes dont la base est fixe sur le sommet des cartilages arytnodes, et dont le sommet, libre, sincurve en dedans et en arrire.

Les cartilages cuniformes sont deux petits cylindres placs en avant et en dehors du sommet des cartilages arytnodes, dans les plis muqueux qui les unissent lpiglotte.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...