Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Veine jugulaire interne
Mon Compte




Publicité

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

Veine jugulaire interne

(fig. 534)

LIMITES. TRAJET. La veine jugulaire interne est la plus grosse veine du cou. Elle commence sous la base du crne, dans le compartiment latral du foramen jugulaire, o elle fait suite au sinus sigmode, le plus important collecteur du sang veineux intra-crnien. Puis elle descend, sensiblement parallle lartre carotide interne, puis la carotide commune, donc oblique, en bas, en dedans et en avant. Elle se termine derrire lextrmit mdiale de la clavicule en fusionnant avec la veine sub-clavire pour constituer le confluent veineux sub-clavier, origine de la veine brachio-cphalique.

Longue de 12 15 centimtres, elle est plus volumineuse droite qu gauche, cause de la prdominance du sinus sigmode droit, et prsente trois dilatations : lune lorigine, constituant le bulbe suprieur de la veine jugulaire, la deuxime labouchement du tronc thyro-linguo-facial et la troisime, ou bulbe infrieur de la veine jugulaire, son extrmit
infrieure.

SITUATION. Trs semblable celle de lartre carotide interne puis commune, mais plus latrale, et au moins lextrmit infrieure, un peu plus antrieure quelle. Aussi, dans la rgion rtro-stylienne, chemine-t-elle derrire le fascia stylo-digastrique, donc en dehors et en arrire du processus stylode et trs prs du muscle sterno-clido-mastodien. Dautre
part, au cou, elle se dgage du lobe latral de la glande thyrode et apparat en dehors et en arrire delle. Mais ici encore elle est masque par le muscle sterno-clido-mastodien. Ce muscle la recouvre donc de bout en bout et nen est spar que par le muscle digastrique en haut, le muscle omo-hyodien plus bas. La fusion des plans aponvrotiques de recouvrement
et du paquet vasculaire est complte dans certains cas pathologiques : en dehors de la veine, entre elle et le muscle est dispose en effet une longue chane lymphatique frquemment enflamme : cest encore elle qui est atteinte dans les cancers bucco-pharyngs, en particulier les cancers linguaux. Ladhrence des noeuds lymphatiques la veine est telle quon a recommand dans certains cas denlever en bloc muscle, noeuds lymphatiques et veine, plutt que dtre expos ouvrir accidentellement la veine jugulaire ; cest ce quon appelle un curage cervical radical.

RAPPORTS (fig. 535). La veine jugulaire interne descend donc en dehors lartre carotide, dabord un peu postrieure elle et, en bas, antrieure. Avant de se terminer, elle passe devant lorigine de lartre sub-clavire. Le paquet vasculo-nerveux est complt par le nerf vague qui descend dans langle postrieur dunion des deux vaisseaux. Le tronc sympathique est derrire le paquet vasculo-nerveux, dans sa gaine propre, et le ple infrieur du ganglion cervical suprieur est derrire la veine jugulaire interne.

Dans la rgion rtro-stylienne, la veine jugulaire interne est encore en rapport intime avec le nerf accessoire.

Au cou, elle est longe par la racine suprieure de lanse cervicale, laquelle est passe entre veine et artres.

COLLATRALES (fig. 536). La veine jugulaire interne reoit trois groupes importants de collatrales, qui causent les trois dilatations quelle prsente. Il faut y ajouter une veine isole, la veine thyrodienne moyenne.

Sous la base du crne :

1. le sinus ptreux infrieur, sorti du crne par le compartiment mdial du foramen jugulaire ;

2. le sinus ptro-occipital, n au-dessous du foramen jugulaire, et ayant long la suture ptro-basilaire ;

3. le sinus carotidien interne, entourant lartre carotide interne dans sa traverse de la partie ptreuse du temporal.

Ces trois sinus amnent encore la veine jugulaire interne du sang veineux de lendocrne.

En gnral, le sinus ptreux infrieur reoit les deux autres. Il sy ajoute encore :

4. les veines du plexus du canal de lhypoglosse ;

5. les veines pharyngiennes.

hauteur de los hyode :

6. le tronc thyro-linguo-facial que nous tudierons un peu plus loin.

Vers la cinquime vertbre cervicale :

7. les veines thyrodiennes moyennes qui, venues du lobe latral de la glande thyrode, croisent transversalement la face antrieure de lartre carotide commune.

Prs du confluent de Pirogoff , il existe encore une arrive importante de collatrales.

Si certaines vont souvent se jeter plutt dans la portion terminale de la veine sub-clavire, nous prfrons les grouper ici en un faisceau de veines tributaires du confluent veineux sub-clavier. Ce sont :

8. la veine jugulaire postrieure, homologue de lartre cervicale profonde et qui passe souvent caudalement par rapport lartre sub-clavire ;

9. la veine jugulaire externe ;

10. la veine jugulaire antrieure.

Ces deux dernires veines sont homologues du systme artriel carotide externe et dcrites avec lui.

ANASTOMOSES. La veine jugulaire interne est trs richement anastomose :

avec celle du ct oppos ;

avec les autres veines jugulaires, jugulaire antrieure par la veine faciale, jugulaire externe hauteur de la glande parotide, au niveau des veines thyrodiennes et sous la base du crne, jugulaire postrieure par une anastomose sub-occipitale ;

avec dautres systmes veineux, veines intra-crniennes, veines rachidiennes, veine vertbrale, veine brachio-cphalique.

Sauf cette dernire anastomose, on peut dire que lensemble de ces anastomoses concourt assurer la rapidit de lvacuation du sang veineux intracrnien.

LIGATURES. On peut lier une veine jugulaire interne sans inconvnient, mais on ne peut lier les deux.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...