Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > VII. Nerf facial
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicit

VII. Nerf facial

(fig. 568 571)

Le nerf facial est complt par le nerf intermdiaire (de Wrisberg) qui porte parfois le numro VII bis. En fait, le facial est un nerf mixte dont lintermdiaire est la portion sensitive.

ORIGINE APPARENTE. Ces deux nerfs sortent galement du sillon ponto-bulbaire, mais plus en dehors, au-dessus de la fossette supraolivaire.

TRAJET. Ils se portent en dehors, en avant et en haut, accompagns du nerf vestibulocochlaire, qui leur est sous-jacent, rejoints par lartre labyrinthique venue de lartre basilaire, et pntrant dans le mat acoustique interne. Au fond de celui-ci, nerf facial et nerf intermdiaire pntrent dans le canal facial qui, par un trajet deux fois coud, les fait sinsinuer entre les lments osseux de loreille et sortir de la partie ptreuse du temporal par le foramen stylo-mastodien. Or, au niveau du premier coude, le nerf intermdiaire sest termin dans le ganglion gnicul dont les fibres affrentes font corps, plus loin, avec le nerf facial (en ralit, il faudrait suivre les fibres en sens inverse, puisquelles sont sensitives) ; le ganglion gnicul reprsente lorigine relle des fibres sensitives du facial. la sortie du foramen stylo-mastodien, le nerf facial pntre dans la glande parotide et sy divise en ses rameaux terminaux (fig. 568).

RAPPORTS. Les rapports intra-ptreux du nerf facial seront tudis plus profit lors de la description de lappareil auditif, et nous navons donc envisager ici que les rapports extra-crniens du facial.

Lorsque ce nerf sort du foramen stylo-mastodien, il est situ en avant et en dehors du fascia stylo-digastrique qui, seule, le spare du nerf accessoire dans sa varit latro-jugulaire. Ces rapports anatomiques expliquent quon ait pu tenter, lors de paralysie faciale, lanastomose des deux nerfs. Le nerf est donc dans la loge parotidienne, mais pas encore intra-glandulaire (fig. 569). Cest alors quil donne ses rameaux collatraux ; cest ce niveau quil faut dcouvrir mthodiquement son tronc pour viter de le blesser lors de lablation dune tumeur bnigne de la parotide. Lors dune dissection anatomique, il suffit dabraser la pointe du processus mastode et de dissquer le ventre postrieur du muscle digastrique pour dcouvrir le nerf.Puis il pntre dans la glande parotide, devient de plus en plus superficiel et se divise en deux rameaux terminaux.

RAMEAUX COLLATRAUX

Nous numrerons seulement les rameaux collatraux intra-ptreux car ils seront dcrits avec la portion intra-ptreuse du nerf

1. nerf grand ptreux ;

2. rameau communicant avec le plexus tympanique ;

3. nerf stapdien ;

4. corde du tympan (fig. 570) ;

5. rameau auriculaire.

Les rameaux collatraux extra-ptreux sont les suivants (fig. 571) :

1. Rameau communicant avec le nerf glosso-pharyngien. Il passe sous la base du crne, devant la veine jugulaire interne. On lappelle souvent lanse de Haller . Cette anastomose, inconstante, nexiste que lorsque manque le rameau lingual.

2. Nerf auriculaire postrieur. Il se porte en arrire, sanastomose sur le processus mastode avec le nerf grand auriculaire du plexus cervical et innerve les muscles du pavillon de loreille et le muscle occipital.

3. Rameaux stylo-hyodien et digastrique. Le rameau digastrique est destin au ventre postrieur du muscle digastrique.
4. Rameau lingual. N prs des prcdents, il nexiste que lorsque manque le rameau communicant avec le nerf glosso-pharyngien. Longeant le bord suprieur du muscle styloglosse, il traverse la paroi pharynge entre tonsille palatine et arc palato-glosse, et sy anastomose avec le nerf glosso-pharyngien. De lanastomose naissent des filets pour le segment latral
de la muqueuse de la base de la langue et pour les muscles palato-glosse et stylo-glosse.

RAMEAUX TERMINAUX (fig. 569)

Il y en a deux, lun suprieur, le rameau temporo-facial, lautre infrieur, le rameau cervico-facial.

Le rameau temporo-facial se divise en rameaux sanastomosant entre eux pour former un plexus intra-parotidien dont les ramifications vont innerver tous les muscles peauciers de la face situs au-dessus dune horizontale passant par la commissure labiale, y compris le muscle buccinateur et la moiti suprieure du muscle orbiculaire de la bouche. Une lsion
accidentelle (tumeurs bnignes) ou volontaire (tumeurs malignes) de ce rameau a des consquences graves parce quil innerve le muscle orbiculaire de loeil. Sa paralysie empche donc la fermeture des paupires et expose des lsions cornennes graves.

Le rameau cervico-facial, moins plexiforme, descend derrire la branche de la mandibule, et, prs de langle, se divise en rameaux pour tous les muscles peauciers situs au-dessous de la commissure labiale.

ANASTOMOSES

Le nerf facial sanastomose : 1. par les nerfs ptreux avec les ganglions otique et ptrygo- palatin du nerf trijumeau ; 2. avec le nerf vague ; 3. avec le nerf glosso-pharyngien ; 4. par la corde du tympan avec le nerf lingual (voir p. 371) ; 5. avec le nerf auriculo-temporal, dans la parotide ; 6. avec le plexus cervical par son nerf grand auriculaire et son nerf transverse du cou. Enfin ses rameaux terminaux prsentent de fausses anastomoses avec les ramifications terminales du nerf trijumeau.

Grgoire & Oberlin - Prcis danatomie - 11e dition - Editions EMInter
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...