Publicité
Accueil > Dictionnaires > > Précis d'anatomie 11e édition > Court extenseur radial du carpe
Mon Compte




Publicité

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Librairie


Application

Dernière Parution


Partenaires


Publicité
Précis d'anatomie

Publicité

Court extenseur radial du carpe

(fig. 63, 64, 79, 82)

Plus court que le précédent, il a même architecture que la sienne : à un corps charnu peu volumineux fait rapidement suite un long tendon.

ORIGINE. — Au sommet de l’épicondyle latéral par un tendon qui lui est commun avec d’autres muscles, en particulier les extenseurs des doigts et du petit doigt. La disposition rappelle en tous points celle du tendon des muscles épicondyliens médiaux. Et c’est ainsi qu’on voit le court extenseur radial du carpe naître encore de la cloison qui le sépare de
l’extenseur des doigts.

TRAJET. — Il descend verticalement, cachant en partie le supinateur, puis le tendon terminal du rond pronateur, recouvert par le long extenseur radial du carpe et par le brachioradial. Ensuite les deux extenseurs radiaux du carpe, intimement accolés et devenus tendineux, glissent contre l’extrémité distale du radius dans une gouttière creusée sur le versant postérieur du processus styloïde. Ils ont été auparavant surcroisés par les tendons du long abducteur et du court extenseur du pouce ; ils seront ensuite, une fois parvenus au dos du poignet, surcroisés par le tendon du long extenseur du pouce.

TERMINAISON. — Sur le processus du troisième métacarpien. Une petite bourse séreuse sépare du plan osseux la portion terminale du tendon.

ACTION. — De même que le long, il est extenseur et abducteur de la main.

© Grégoire & Oberlin - Précis d’anatomie - 11e édition - Editions EMInter
Source:


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...