Publicité
Accueil > Actualité Médicale > ASEPTIC SURGERY FORUM
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

ASEPTIC SURGERY FORUM


  • Conception et réalisation de l’enveloppe d’une salle propre

  • [2010-03-22] - Préoccupé par les conséquences des infections nosocomiales notamment, le monde hospitalier vient de se doter, à l’instar de l’industrie pharmaceutique, de normes et recommandations spécifiques, règles et bonnes pratiques. Cet article ne revient sur les aspects réglementaires ni sur les recommandations générales mais développe les principes élémentaires et les étapes à respecter pour la conception et la réalisation des locaux à risques ou locaux à hygiène renforcée.

    Source: Daniel Quinet, Directeur Marketing et Grands Projets,

  • LE HALL OPERATOIRE : UNE NOUVELLE CONCEPTION DU BLOC

  • [2010-03-22] - Le CHU de Grenoble est composé de 3 établissements : 2 au nord de la ville : l’hôpital Nord ou Michallon. Datant de 1973, il regroupe sur 15 étages, l’ensemble des spécialités médicales et chirurgicales. L’hôpital couple enfant : ouvert en 2008 L’autre au SUD : l’hôpital Sud qui est dévolu à la chirurgie orthopédique et traumatologique du sport. Construit lors des jeux olympiques de 1968 pour désengorger les urgences de Nord, il a, suite à l’arrivée en 1990 d’un nouveau chef de service, accentué sa vocation de prise en charge de la traumatologie du sport tout en l’élargissant à la chirurgie prothétique de la hanche et du genou.

    Source: Anne DARD-LEVIEUX, Cibode - Fabien CALONEGO, FFCIade

  • La conception et l’organisation du bloc opératoire : les éléments incontournables à prendre en compte

  • [2010-03-22] - Dans la mesure où le bloc opératoire constitue un point de vulnérabilité au regard de la survenue d’infections post-chirurgicales, sa conception, son organisation et son fonctionnement revêtent une importance majeure pour la maîtrise de la contamination biologique environnementale. Qu’il s’agisse de la qualité de l’air, de l’eau ou des surfaces, percer les secrets de la bio contamination nécessite de pénétrer dans le monde de l’infiniment petit, un domaine mystérieux, peu connu et parfois mal appréhendé par les équipes soignantes. Lors de sa première édition, le congrès Aseptic Surgery Forum (26 & 27 mars 2010, Cité des Sciences, Paris, France) accueillira des praticiens et des spécialistes qui aborderont notamment les grands principes de la conception architecturale et fonctionnelle d’un bloc opératoire. Ils feront le point sur l’ensemble des réglementations et des recommandations qui régissent l’organisation, l’exploitation et l’entretien de ce type de structure. Les intervenants évoqueront également les contraintes réglementaires d’hygiène, de sécurité et de qualité s’opposent parfois aux besoins organisationnels et économiques des structures hospitalières.

    Source: ASEPTIC SURGERY FORUM

  • Diagnostic microbiologique : de nouvelles perspectives pour une meilleure prévention des infections post-chirurgicales

  • [2010-03-22] - Quelles sont les nouvelles perspectives qu’apporte le diagnostic microbiologique pour améliorer la prévention des infections post-chirurgicales ? Cette question sera une des thématiques majeures abordées lors de la première édition du congrès Aseptic Surgery Forum (26 & 27 mars 2010, Cité des Sciences, Paris, France). Elle fera l’objet d’une session présidée par Martin Rottman, Service de Microbiologie, Hôpital Raymond Poincaré à Garches, qui rappelle que le diagnostic microbiologique des infections chirurgicales met en œuvre des techniques de culture, d’identification et de détermination de la sensibilité aux antibiotiques dont les principes sont définis depuis plusieurs décennies. Les grands acteurs industriels du diagnostic ont essayé d’automatiser ces procédés traditionnels, mais l’intégration des méthodologies issues des biotechnologies dans les pratiques diagnostiques quotidienne reste à venir. « Ces sciences en « iques », biomécanique, génomique, protéomique qui ont révolutionné le diagnostic et le traitement des infections virales ont aujourd’hui une maturité qui permet d’envisager leur introduction à grande échelle dans le laboratoire de bactériologie », note Martin ROTTMAN. Dans sa présentation d’ouverture, il fera un tour d’horizon des apports à attendre de l’introduction imminente de ces outils dans la prise en charge des patients souffrant d’infections du site opératoire. il introduira ensuite les autres intervenants de la session « Diagnostic microbiologique : nouvelles perspectives » :

    Source: ASEPTIC SURGERY FORUM