Publicité
Accueil > Actualité Médicale > BIOLOGIE CLINIQUE
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

BIOLOGIE CLINIQUE


  • Mieux prescrire les anticoagulants grâce au génotype des patients

  • [2005-04-07] - 07/04/05 - La réponse aux médicaments est très variable d’un individu à l’autre, à la fois en termes d’efficacité et d’effets secondaires. C’est le cas de la prescription d’anticoagulants oraux du type anti-vitamine K, sujette à de nombreux accidents. Les travaux de l’unité Inserm 490 dirigée par Philippe Beaune et publiés dans Blood viennent de montrer que deux polymorphismes génétiques des patients suffisent à expliquer 50% des variabilités dans la réponse. Grâce à des tests ADN simples, on peut espérer adapter au mieux la prescription de ces anticoagulants et les rendre plus sûrs.

    Source:

  • Des chercheurs trouvent une protéine contre l'obésité chez la souris

  • [2005-03-22] - Une protéine prévenant de l'obésité a été identifiée lors d'expérimentations sur la souris, par une équipe de chercheurs de l'Université de Keio.

    Source:

  • Un gène est lié à la dyslexie

  • [2005-03-04] - Ce gène, le KIAA0319, vient d'être découvert par une équipe du département de médecine psychologique de l'université de Cardiff.

    Source: source

  • Comprendre l’atrophie musculaire pour mieux la traiter

  • [2005-03-01] - 01/03/05 - Aujourd’hui, la plupart des traitements dont on dispose pour accroître la masse musculaire présentent des risques secondaires de développement tumoral. Au-delà de leur usage prohibé dans le milieu sportif, ces substances dites anabolisantes sont prescrites en cas de perte musculaire inhérente à de nombreuses pathologies graves telles que le diabète, le cancer ou le sida. Mettre au point des thérapies dénuées d’effets secondaires représente donc un réel enjeu. Les travaux de l’équipe Avenir- Inserm1 dirigée par Mario Pende et Athanassia Sotiropoulos dévoilent une partie du mécanisme de régulation de la croissance musculaire et permettent d’ouvrir de nouvelles perspectives dans l’amélioration des thérapies actuelles. Les résultats de cette étude sont détaillés dans l’édition de mars de Nature Cell Biology2.

    Source:

  • " Le glaive et le bouclier " : comment les bactéries développent leur virulence en créant de multiples variants

  • [2005-02-25] - Des chercheurs de l'Institut Pasteur et de l'Inserm associés à une équipe de l'Imperial College de Londres viennent d'expliquer pourquoi les bactéries Shigella flexneri, responsables de dysenteries mortelles, comportent plusieurs variants (sérotypes), optimisant ainsi leur virulence. Cette découverte, publiée dans Science, est essentielle dans le contexte de la recherche vaccinale : pour être efficace, un vaccin doit en effet protéger contre les différents sérotypes de la bactérie.

    Source: source

  • La mort programmée des cellules est influencée par l'horloge biologique.

  • [2005-02-22] - 22/02/05 - Une étude menée par Francis Lévi et son équipe Inserm en chronothérapeutique des cancers (Villejuif), en collaboration avec Paolo Sassone-Corsi de l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (Strasbourg), a établi qu’il existait une interaction étroite entre le système circadien, qui règle les activités quotidiennes de l'organisme, et le cycle cellulaire – qui régule la vie, la division, et la mort des cellules.

    Source:

  • Quelles forces déploie une cellule pour se déplacer ?

  • [2005-02-21] - Mécanique cellulaire Dans leur milieu naturel, les cellules interagissent avec certaines protéines pour adhérer et se mouvoir. Elles se déplacent pareillement sur un substrat artificiel fait de micro piliers. Ce tapis de « fakir » miniature a été conçu par des chercheurs du CNRS, de l'université Paris 7 et de l'Institut Curie, pour que chacun de ces piliers déformables qui le composent joue le rôle d'un capteur de forces. La rencontre fructueuse entre physiciens et biologistes a permis de mesurer les infimes forces en jeu lors du déplacement d'une cellule. Leurs résultats sont publiés dans la revue PNAS.

    Source: source

  • Naissance, vie et mort d’une bactérie

  • [2005-02-11] - 11/02/05 - Alors que le vieillissement de la population joue un rôle croissant dans nos sociétés, les mécanismes impliqués sont parmi les moins connus en biologie. Les travaux d’Eric Stewart de l’Inserm, unité 571 « Génétique Moléculaire Evolutive et Médicale » et publiés dans PLoS Biology1de février 2005 mettent pour la première fois en évidence le vieillissement de la bactérie Escherichia coli. C’est un peu d’espoir d’immortalité qui s’envole mais de nouvelles perspectives dans l’étude et la prévention du vieillissement d’autres organismes, dont l’Homme.

    Source:

  • MCM8 : une protéine responsable de l'ouverture de l'ADN pour sa recopie

  • [2005-02-11] - Pour se développer et se reproduire, les organismes vivants doivent copier l'information de leur génome et la transmettre fidèlement à leur descendance. La molécule d'ADN doit alors s'ouvrir comme une fermeture éclair pour que chacun des deux brins soit recopié. Dans un article publié le 11 février dans la revue Cell, l'équipe de Marcel Méchali de l'Institut de génétique humaine de Montpellier (CNRS) identifie l'une des protéines clés chargées d'ouvrir l'ADN lors de sa réplication.

    Source: source

  • MCM8 : une protéine responsable de l’ouverture de l’ADN pour sa recopie

  • [2005-02-10] - 10/02/05 - Pour se développer et se reproduire, les organismes vivants doivent copier l’information de leur génome et la transmettre fidèlement à leur descendance. La molécule d’ADN doit alors s’ouvrir comme une fermeture éclair pour que chacun des deux brins soit recopié. Dans un article publié le 11 février dans la revue Cell, l’équipe de Marcel Méchali de l’Institut de génétique humaine de Montpellier (CNRS) identifie l’une des protéines clés chargées d’ouvrir l’ADN lors de sa réplication. Appelée MCM8, elle serait également capable d’avertir les systèmes de réparation de l’ADN si des erreurs surviennent pendant sa recopie. Elle pourrait être impliquée dans de nombreuses maladies génétiques, dont certains cancers.

    Source:

  • Traitement de l’obésité: de nouvelles pistes thérapeutiques

  • [2005-01-27] - 27/01/05 - Une étude de l’Unité Inserm 568 « Signalisation moléculaire et obésité » conduite par Frédéric Bost et Bernard Binetruy vient de mettre en évidence l’implication d’une protéine particulière dans la multiplication des cellules graisseuses (adipocytes). Cette découverte publiée dans Diabetes de février 2005 ouvre de nouvelles pistes dans le traitement de l’obésité.

    Source:

  • Un spray nasal pour traiter l'obésité ?

  • [2004-11-10] - Le Professeur Steve Bloom d'Imperial College et John Burt d'Imperial Innovations, ont créé en juin 2004 une nouvelle jeune pousse, Thiakis, pour sécuriser les droits sur deux hormones présentant un potentiel de traitement contre l'obésité.

    Source:

  • Les cellules de levure pour traiter l'obésité

  • [2004-11-03] - Des chercheurs de la Katholieke Universiteit Leuven (KUL) viennent de montrer que les récepteurs des cellules de levure détectent et réagissent au glucose et au sucrose. Il existe de grandes chances pour que ce soit également le cas pour les cellules humaines. Au vu des 40% de médicaments actuels agissant sur les récepteurs de nos cellules, cette découverte ouvre de nouvelles possibilités pour le traitement des désordres métaboliques tels que le diabète et l'obésité.

    Source:

  • La nétrine, un facteur de croissance qui guide à la fois les cellules nerveuses et les cellules vasculaires

  • [2004-10-26] - 26/10/04 - L'équipe d'Anne Eichmann*, de l'Unité Inserm 36 « Pathologie vasculaire et endocrinologie rénale » (Collège de France, Paris), vient de révéler qu’un facteur de croissance nerveux, la nétrine, est en fait doté d’un rôle plus large et plus important qu’on ne le suspectait. Jusqu’à présent connue pour guider la croissance de l’axone des neurones, cette molécule se révèle également impliquée dans la morphogenèse du système vasculaire. Lorsqu’elle interagit sur son récepteur, elle exerce un effet répulsif sur les cellules endothéliales en croissance, ces cellules qui tapissent les parois du coeur et des vaisseaux. L’étude publiée le 27 octobre 2004 sur le site de la revue Nature, éclaire les mécanismes du guidage vasculaire et ouvre la voie à des développements thérapeutiques dans des champs a priori aussi éloignés que la lutte contre les cancers et la prévention de l’ischémie.

    Source:

  • Une molécule anti-obésité ?

  • [2004-10-11] - Des chercheurs de l'Université Laval à Québec ont découvert une molécule qui pourrait aider à prévenir l'obésité et les maladies cardiovasculaires. Enregistrée sous le nom de CLnA (Conjugated Linolenic Acid), cette molécule fait actuellement l'objet d'une demande de brevet dans plusieurs pays.

    Source:

  • CELLULES SOUCHES ET MUSCLE SQUELETTIQUE : UN DOGME REMIS EN QUESTION

  • [2004-09-22] - Deux équipes de l'Institut Pasteur associées au CNRS viennent de remettre en cause un dogme vieux de 10 ans en montrant que trois facteurs génétiques, et non deux comme il était communément admis, sont déterminants pour l'acquisition de l'identité musculaire à partir de cellules souches. Ces travaux, publiés le 23 septembre dans Nature, modifient notre vision de la détermination des cellules musculaires, et celle de l'acquisition de l'identité cellulaire en général. A moyen terme, en améliorant la connaissance des mécanismes qui déterminent l'évolution des cellules souches en cellules musculaires, ces travaux vont permettre d'importantes avancées vers la thérapie génique et cellulaire des myopathies.

    Source: source

  • La génétique serait en cause dans le phénomène d'obésité induite par la prise de médicaments antipsychotiques

  • [2004-09-13] - Le gain de poids est un problème fréquent chez environ 30 % des personnes qui consomment des antipsychotiques. Un patient peut prendre jusqu'à 30 kilos en un mois dans les cas extrêmes. Cette réponse à la prise de médicaments pourrait bien avoir des bases génétiques, estiment des chercheurs de la Faculté de médecine et du Centre de recherche Université Laval-Robert Giffard à Québec.

    Source:

  • GENOME HUMAIN : UN NOUVEAU PHENOMENE MUTAGENE DEVOILE

  • [2004-09-09] - Des chercheurs de l'Institut Pasteur associés au CNRS viennent de montrer l'importance de l'insertion de petites séquences d'ADN mitochondrial dans le génome humain (Public Library Of Sciences, 7 septembre 2004). Ces insertions sont potentiellement mutagènes et peuvent être associées à des pathologies graves. Ces travaux pourraient permettre la mise au point de nouveaux outils diagnostiques dans le domaine du cancer et une meilleure évaluation des risques liés aux radiations.

    Source: source

  • Rac 1 et 2, deux protéines indispensables pour déclencher les réponses immunitaires

  • [2004-08-20] - Sentinelles de l'organisme, les cellules dendritiques montent la garde en permanence. Dès qu'elles repèrent un ennemi potentiel, elles alertent les cellules chargées de défendre l'organisme, les lymphocytes T. A l'Institut Curie, des chercheurs CNRS dans une unité Inserm ont filmé la rencontre entre les cellules dendritiques et les lymphocytes T. Ils montrent que ce "rendez-vous", indispensable à l'activation du système immunitaire, ne peut se faire sans la présence des protéines Rac 1 et 2, qui préparent les cellules dendritiques à cette rencontre en modifiant leur forme.

    Source: source

  • Le "chef de chantier" de l'appareil de Golgi découvert

  • [2004-08-06] - La cellule est une usine hautement organisée où chaque constituant a sa place et son rôle à jouer. Si une pièce de cette machinerie connaît des défaillances, c'est tout l'ensemble qui est mis en péril. La moindre anomalie peut entraîner l'apparition d'une cellule incontrôlée susceptible de donner naissance à diverses pathologies comme le cancer. A l'Institut Curie, des chercheurs du CNRS, en collaboration avec une équipe de l'Université de Séville, viennent de montrer que la protéine GMAP-210 est le "chef de chantier" indispensable au maintien de l'intégrité et au "rangement" de l'appareil de Golgi au centre de la cellule.

    Source: source

    précédent 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15