Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Phobie
Mon Compte




Publicité


Application

Dernière Parution


Partenaires
Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Phobie

La phobie est la crainte irraisonnée d'un objet extérieur ou d'une situation sans danger objectif (objet ou situation phobogène). Cette crainte est jugée absurde par le patient. La confrontation à l'objet ou à la situation redoutée provoque une angoisse intense. Le sujet développe des conduites d'évitement pour éviter la confrontation, ou bien alors il s'aide d'objets ou d'attitudes contraphobiques. On distingue les phobies simples, la phobie sociale (au cours de laquelle c'est une situation sociale qui est redoutée) et l'agoraphobie qui est une phobie liée à l'espace. Dans la phobie, l'angoisse disparaît en l'absence d'exposition à l'objet phobogène.

Diagnostic - detecter et confimer la maladie

Le diagnostic nécessite d'écarter toute origine organique de la symptomatologie (notamment des urgences pouvant avoir la même présentation -Infarctus, Embolie pulmonaire, Phéochromocytome, AVC, hypoglycémie...), une névrose plus structurée, un trouble dysthimique ou une psychose (phobies atypiques). La phobie se caractérise par une peur irrationnelle et majeure en présence du stimulus phobogène, pouvant évoluer vers une attaque de panique si l'évitement n'est pas possible. Les phobies ne deviennent des "pathologies" que lorsqu'elles entrainent un souffrance importante chez le patient, et une déterioration de sa qualité de vie. Elles deviennent alors invalidantes de par les symptômes en présence du stimulus phobogène, et de par les stratégies que doit mettre en place le patient afin de les éviter.

Certaines phobies n'ont aucune composante psychologique, mais sont des réactions à des stimuli physiquement insupportables en raison d'un état médical particulier :

- Photophobie, crainte de la lumière, un des symptômes possibles de la méningite.

- Hydrophobie, crainte de l'eau, désigne dans le cas d'un patient atteint de rage l'impossibilité à avaler les liquides, dans la mesure où ceux-ci entraînent un spasme laryngé.

Traitement - Thérapeutique

La psychothérapie cognitivo-comportementale est une indication thérapeutique pour le traitement des phobies si l'on veut s'attaquer au symptôme en tant que tel. Dans cette mesure, le traitement consiste à proposer au patient à se confronter à la situation redoutée, d’abord de loin et dans un contexte rassurant, puis de plus en plus intimement. Cette exposition progressive entraîne une diminution des réactions de peur et permet la disparition de la peur pour certains des cas, par désensibilisation. La psychothérapie cognitivo-comportementale soigne ainsi les symptômes, et peut suffire à permettre au patient de vivre mieux.

La psychanalyse - ou la psychothérapie psychanalytique - est une autre indication thérapeutique dont le but est, à travers l'investigation de l'inconscient du patient, de parvenir à une compréhension profonde des symptômes et de leur raison d'être. Cette investigation se fait dans le cadre d'une relation transférentielle qui réactualise le conflit inconscient afin de lui permettre d'être surmonté et dépassé. Cette psychothérapie des profondeurs est plus longue et plus engageante que la psychothérapie cognitivo-comportementale dans la mesure où elle s'attaque aux causes de la névrose et pas seulement à ses manifestations secondaires. Dans les cas où cela est nécessaire, certains psychanalystes préconisent un travail conjoint avec les thérapeutes utilisant la TCC, en raison du caractère parfois envahissant des symptômes, pour ensuite permettre le traitement analytique proprement dit.

Par ailleurs, les psychiatres peuvent juger, après évaluation du patient, de l'opportunité de prescrire en appoint certaines classes médicamenteuses telles que les bêta bloquants, les anxiolytiques (notamment benzodiazépines ou anti H2), ou encore les antidépresseurs (parmis lesquels les IRS) dans le traitement de ce type de pathologie.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...