Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Anorexie mentale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Anorexie mentale

L’anorexie mentale est un trouble du comportement alimentaire ou « troubles des conduites alimentaires » se manifestant par un comportement de restriction alimentaire volontaire d’origine psychologique dont les causes sont difficiles à expliquer. De récentes études effectuées à l'université McGill (Montréal, Québec, Canada) montrent la possibilité de la présence de certains gènes qui constitueraient une voie intéressante dans les recherches visant à identifier la maladie ou sa présence potentielle. Cette piste reste encore à confirmer et les hypothèses psychopathologiques sont encore largement à développer quelle que soit l'approche choisie, psychanalyse, ou thérapies systémiques. Les victimes principales de cette maladie sont surtout les adolescentes ; mais, contrairement à ce que pense généralement le public, ce n'est pas toujours par volonté de ressembler aux mannequins filiformes.

Description

Cette maladie touche principalement les femmes (90 % des cas). La forme la plus courante est celle qui affecte les adolescentes, surtout de 15 à 20 ans, mais les spécialistes se sont récemment aperçus que la maladie apparaissait aussi chez la population plus âgée, rendant la détection plus difficile, surtout en ce qui concerne les cas de boulimie. Elle affecte également les jeunes filles pré-adolescentes, parfois dès l'âge de 11 ans. Ce trouble provient souvent de problèmes relationnels, ou d'une dépression.

Les symptômes caractéristiques sont un amaigrissement important (au moins 15 % en dessous du poids normal) accompagné de fonte musculaire. On voit aussi apparaître un état dépressif.

Les conséquences sont l’aménorrhée (disparition des règles mensuelles), mais aussi l’ostéoporose, le manque de vitamines qui cause la perte de cheveux, le déchaussement des dents, une mauvaise circulation sanguine.

On distingue deux types d'anorexie mentale :

- l'anorexie restrictive : le sujet mange très, très peu ;

- l'anorexie-boulimie : le sujet mange très peu et a parfois des crises de boulimie avec vomissements.

Dans plus de la moitié des cas, l’anorexie s’accompagne de phases de boulimie, qui est un comportement compulsif de prise de nourriture. Cela est dû à la privation prolongée de nourriture qui cause des envies compulsives incontrôlables, de quantités trop importantes. Cette boulimie peut être suivie de prises de médicaments, de vomissements, afin d’évacuer la nourriture et ne pas grossir. C’est pour cela que beaucoup de personnes souffrant d’anorexie à comportement boulimique ont un poids tout à fait normal, ou plus bas que la normale. Ici, il est important de souligner que l'anorexique-restrictive autant que la boulimique mettent leur vie en danger, à cause de la chute drastique de potassium pouvant entraîner de sérieux problèmes rénaux de même qu'un arrêt cardiaque.

La guérison nécessite un processus très long qui peut prendre plusieurs années pouvant aller jusqu'à l'hospitalisation. Les cas de rechute sont nombreux, mais une thérapie permet de réapprendre à manger correctement sans souffrir de troubles alimentaires. C’est seulement lorsque le patient a réappris à manger correctement et à ne plus associer alimentation et émotions, que la guérison est définitive. En ce sens, la thérapie cognitive ne semble pas apparaître la plus adéquate dans le traitement de ce désordre.

Les traitements de l'anorexie

Ils reposent sur une approche bifocale qui comprend une prise en charge somatique faite par un médecin généraliste et un traitement psychanalytique individuel et familial. La prescription d'antidépresseurs s'est souvent révélée un échec sauf pour certaines patientes dûment investiguée du point de vue psychopathologique. Il y a des conduites anorexiques qui relèvent d'un conflit psychique envers la nourriture et ce qu'elle représente pour l'image du corps (sexuation, etc.) et d'autres qui trouvent leur source dans une psychose ou une dépression.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...