Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Dyslexie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Dyslexie

trouble spécifique de l’apprentissage de la lecture ;

La dyslexie est un trouble spécifique et durable affectant l'identification des mots écrits. Il existe des dyslexies acquises, appelées aussi alexies (elles font suite à des lésions connues du système nerveux), et des dyslexies développementales observées chez l'enfant. La dyslexie entraîne des troubles de l'écriture : on parle d'agraphie dans les dyslexies acquises, ou de dysgraphie et de dysorthographie dans la dyslexie développementale.

Diagnostic différentiel

L'identification des enfants dyslexiques repose depuis les années 1970 sur une définition négative. On estime que relève de la dyslexie ce qui ne peut pas être expliqué par les causes suivantes :

- une scolarité irrégulière ;

- une déficience sensorielle ou neurologique ;

- une déficience dans la lecture (le niveau de lecture attendu est inférieur ou égal au niveau intellectuel) ;

- un environnement socio-éducatif carencé ;

- un trouble psychologique apparent.

Dans ces derniers cas, on emploiera préférentiellement le terme de retard d'acquisition du langage écrit.

Il faut bien distinguer la dyslexie de problèmes proches pouvant gêner l'enfant scolarisé :

- les erreurs normales d'apprentissage (en France, deux trimestres de primaire sont recommandés par la Haute autorité de santé (HAS) avant d'explorer un trouble de lecture ; en situation normale, la lecture/écriture devient totalement fonctionnelle après deux ans de primaire) ;

- les troubles du langage oral (dans ce cas, c'est le langage oral qui est affecté plus que sa transposition à l'écrit) ;

- les syndromes d'hyperactivité / instabilité ;

- la phobie scolaire.

Diagnostic positif

Des difficultés sont observées lors de l'identification des mots (à ne pas confondre systématiquement avec l'oralisation, ou lecture à voix haute, qui est une activité de l'oral plus que de l'écrit), notamment :

- des confusions phonétiques, auditives ou visuelles ;
- des élisions, adjonctions ou inversions de lettres ;
- une lenteur dans le traitement des élements lus.

Deux types d'atteinte sont distingués :

- la dyslexie dysphonétique est une difficulté/impossibilité à convertir les graphèmes en phonèmes (procédure d'assemblage déficiente) ;

- la dyslexie dyséidétique est une difficulté à mémoriser la forme globale des mots (procédure d'adressage déficiente).

Les chercheurs en sciences cognitives tentent souvent d'identifier la perturbation d'« habilités » sous-jacentes :

- conscience phonologique;
- analyse séquentielle ;
- discrimination visuelle ou auditive ;
- latéralisation ;
- mémorisation ;
- orientation dans le temps ou l'espace.

Pronostic

L'évolution des troubles du langage écrit va dépendre de plusieurs facteurs qui varient en fonction des enfants concernés et selon le type de dyslexie/dysorthographie, l'intensité des troubles, la précocité du dépistage, la régularité et l'intensité de la rééducation qui peut durer plusieurs années, les soutiens visant la motivation et la réparation des vécus d'échec. Dans de bonnes conditions de traitement, d'environnement et de soutien, les troubles dyslexiques et dysorthographiques s'atténuent et peuvent pratiquement disparaître s'ils sont d'intensité légère. Dans les cas sévères, il restera toujours une faiblesse à l'écrit, mais le rendement sera considérablement amélioré et moins handicapant, permettant même l'accès à des études et à des informations intéressantes.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...