Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Dermatite atopique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Dermatite atopique

La dermatite atopique (ou eczéma atopique) est une maladie dermatologique caractérisée par des lésions sèches, squameuses, et très prurigineuses. Les plaques rouges apparaissent en général entre l'âge de 3 mois et 2 ans. Environ 10% des enfants sont concernés.

Causes

La dermatite atopique survient chez des sujets génétiquement prédisposés à l'atopie et à ses manifestations (par exemple l'asthme, la rhinite allergique, les allergies). Dans 60% des cas, un des parents est atopique.

Un des facteurs prédominants dans la genèse de la dermatite atopique est la sécheresse cutanée.

Evolution de la maladie

La dermatite atopique est une maladie chronique qui évolue par poussées, entrecoupées de périodes calmes ou les lésions sont minimales, bien que toujours présentes. Il existe souvent des facteurs qui provoquent les poussées (qui doivent être identifiés et combattus) : allergies, chaleur, sueur... La maladie peut regresser spontanément après quelques années d'évolution.

Quels sont les traitements les plus courants ?

Il est exclusivement symptomatique et préventif :

Prévention - éducation du patient :

- toilette avec des savons surgras ou des pains végétaux sans savon
- utilisation d'émollients après la toilette
- éviter les lainages à même le corps et privilégier le coton
- éviter les savons agressifs
- éviter acariens, moisissures, tabac, animaux domestiques, contage herpétique
- pas de régime alimentaire particulier (sauf allergie alimentaire prouvée)
- vacciner normalement l'enfant (rôle aggravant des infections)
- conseiller l'allaitement maternel prolongé
- éviter la diversification alimentaire précoce
- contre-indication formelle de l'automédication.

Traitement symptomatique :

Traitement des infections de la peau (qui sont souvent provoquées par le grattage)

- Utilisation de pommades corticoïdes sous stricte surveillance médicale lors des poussées, ou d'inhibiteurs de la calcineurine en cas de dermatite atopique récurrente notamment

- Utilisation d'anti-histaminiques en cas de prurit.


Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...