Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Acné
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Acné

L'acné est une dermatose (maladie de la peau) inflammatoire des follicules pilosébacés (les glandes sécrétant le sébum, à la racine des poils) avec formation de comédons. Typiquement, elle commence à la puberté et touche 90 % des adolescents, de façon plus ou moins sévère. Elle cesse spontanément, le plus souvent à la fin de l'adolescence.

Mécanismes de la maladie ( Physiopathologie)
Excès de sécrétion de sébum
Le sébum sert à protéger la peau des agressions extérieures, en formant un mince film lipidique à sa surface. Lors de la puberté, la brutale augmentation du taux des hormones circulantes (testostérone en particulier) provoque en excès d'activité des glandes pilosébacées (via une enzyme : la 5-alpha-réductase)

Obstruction des follicules

La surproduction de sébum entraîne une rétention de sébum, puis un épaississement de la partie externe de la glande. Cette obstruction d'une glande remplie d'un excès de sébum entraîne l'apparition d'un comédon, qui va, en se kératinisant, devenir un point noir.

- Propionibacterium acnes

- Propionibacterium acnes est une bactérie qui vit normalement, chez tout le monde, dans les follicules. Elle ne provoque pas d'infection, mais aggrave l'inflammation du follicule lorsque il y a un excès de sébum.

Autres facteurs

Facteurs génétiques
Exposition au soleil (le bronzage épaissit la peau, et aggrave l'acné, malgré une amélioration transitoire en début d'exposition !)
La charcuterie, le chocolat, et toutes les causes alimentaires n'ont aucun effet !

Diagnostic - detecter et confimer la maladie

On recherche les lésions suivantes, souvent associées, de gravité variable et étendue variable. Les régions les plus fréquentes sont le visage, le cou, le décolleté, les épaules, le dos. - Hyperseborrhée (peau grasse)

- Comédons et point noirs

- Papules : les papules sont des surélévations de la peau, inflammatoires (rouges, chaudes, tuméfiées, douloureuses parfois), qui font suite à un comédon (= microkyste), de moins de 5 mm de diamètre. Elles disparaissent toutes seules, ou donnent une pustule.

- Pustules : elles contiennent un contenu jaune purulent.

- Nodules : les nodules sont des lésions inflammatoires profondes, de plus de 5 mm de diamètre. Elle finissent par se rompre et laissent une cicatrice sur la peau.

Forme habituelle de l'acné

Elle associe peau grasse, nombreux comédons ouverts (= point noir) et microkystes (= comédon fermé), et quelques pustules.
Régions touchées : visage, épaules, décolleté.

Formes graves (et rares)

- Acné nodulo-kystique
Elle associe toutes les lésions, avec des pustules en grand nombre, des cicatrices, atteignant le tronc, le dos, les fesses.

- Acné Conglobata
Acné très grave, profuse, de durée prolongée. Touche l'homme préférentiellement. On distingue les lésions élémentaires, associées à des abcès, des fistules, des cicatrices creusantes ou en relief (cicatrice « chéloïdienne »). Elle entraîne un handicap social majeur et doit être traitée très vite et efficacement.

- Hidradenitis suppurativa
Le suppurativa de Hidradenitis (ou HS, ou hidrosadénite suppurée, ou encore maladie de Verneuil), souvent confondue - à tort - avec l'acné, est une maladie mal étudiée de peau qui affecte des secteurs soutenant des glandes de sueur d'apocrine et des follicules de cheveux; comme les aisselles, l'aine et les fesses, et sous les seins chez les femmes.

Autres formes

- Acné néonatale
- Acné causée par les médicaments (estro-progestatifs, corticostéroïdes, anti- épileptiques, androgènes, lithium, ...)
- Acné professionnelle (huiles, cosmétiques, ...)
- Acné secondaire à une maladie générale (maladie hormonale, ovaires - polykystiques, hirsutisme, ...)
- Acné causée par une rosacée (couperose)

Quels sont les traitements les plus courants ?

L'abstention de traitement est parfois préférable. L'acné est une affection très souvent benigne évoluant vers la disparition spontanée en quelques années. En cas de traitement, il doit être envisagé conjointement avec un médecin.

Acné rétentionnelle (peau grasse, comédons, kystes)
Traitement par rétinoïdes locaux.

Exemple : Vitamine A acide en crème 1 fois par jour le soir sur peau sèche et propre. effets secondaires : irritation en début de traitement, eczéma (rarement), photosensibilité (=intolérance au soleil)

Acné papulo-pustuleuse
Peroxyde de benzoyle + antibiothérapie générale (pour lutter contre Propionibacterium acnes) par des cyclines. Contre-indications des cyclines : grossesse, association à l'isotretinoine, enfant de moins de 8 ans.
Effets secondaires possibles : photosensibilité, troubles digestifs.


Acné grave ou acné résistante à un traitement antibiotique poursuivi trois mois
L'isotrétinoïne est une forme acide de vitamine A et un anti-inflammatoire très puissant, inhibiteur de la sécretion de sébum. Ce produit est tératogène (risques de malformations fœtales). Chez la femme, il faut donc toujours associer une contraception (au moins 1 mois avant et jusqu'à 1 mois après le traitement) et faire un test de grossesse avant le début du traitement, puis une fois par mois. L'association aux cyclines est contre-indiquée, l'association aux crèmes est inutile.

Effets secondaires : risque de malformation fœtale, sècheresse de la peau et des muqueuses, problèmes articulaires, problèmes hépatiques, aggravation transitoire de l'acné en tout début de traitement (donc commencer le traitement à doses progressives).

Acné chez la femme (non enceinte !)
Traitement hormonal possible par acétate de cyprotérone + éthinylestradiol en plus des crèmes.

Acné chez le nourisson
Abstention de traitement la plus part du temps car l'acné est de courte durée (4 à 12 semaines)

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...