Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Oedème de Quincke
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Oedème de Quincke

L'œdème de Quincke est une crise allergique dangereuse et violente.
Il s'agit d'un œdème des tissus sous-cutanés du visage. Il est lié à une hypersensibilité de type I (immédiate).

Symptômes

On observe, quelques minutes après le contact avec l'allergène (médicament, venin d'hyménoptère, aliment, etc.) :

- sensation de brûlure intense
- gonflement important du visage (lèvres, yeux)
- coloration rose ou rouge pâle
- difficulté à respirer
- insuffisance de circulation sanguine (choc anaphylactique) qui se manifeste par une sensation de malaise général, frissons, sueurs, pâleur, pouls rapide, et surtout effondrement de la pression artérielle.

Risques

Les évolutions peuvent être mortelles :

- Obstruction des voies respiratoires
- Effondrement de la pression artérielle (Choc anaphylactique)

Quels sont les traitements les plus courants ?

Prise en charge avant l'intervention d'un médecin

La notion d'œdème de Quincke est un diagnostic médical, et ne peut être posé que par un médecin. L'action d'un non médecin n'est pas spécifique à ce cas, mais est celui de la prise en charge globale d'une détresse respiratoire, quel que soit sa cause :

- libération des voies aériennes, et notamment déserrer cravate ou foulard, col de chemise, ceinture, bouton du haut du pantalon ;
- si la personne est consciente, on lui propose la position semi-assise : jambes allongées, dos incliné ; cette position facilite la respiration en diminuant la pression des viscères sur le diaphragme ;
- si la personne a déjà eue ce type de problème et possède un traitement médical, l'aider à le prendre ;
- prévenir les secours, en expliquant le contexte (description de l'état de la personne, de ses antécédents de santé, gestes mis en œuvre) ;
- se conformer aux directives données par les secours (dans les pays ne disposant pas d'une régulation médicale, on peut avoir à prévenir le médecin traitant, voire à amener la personne aux urgences hospitalières, en respectant la position d'attente).

Prise en charge médicale

Le traitement nécessite l'administration en urgence et le plus rapidement possible de médicaments appropriés (adrénaline à effet très rapide, et corticoïdes), associés à un transfert en milieu spécialisé sous surveillance constante.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...