Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Cancer du pancréas
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Cancer du pancréas

Le cancer du pancréas est un cancer digestif rare dont le pronostic est sombre.

Épidémiologie

Le cancer du pancréas exocrine (= adénocarcinome) est responsable de 4000 décés par an en France. Il touche 5 à 10 habitants/100000, plus souvent l'homme que la femme (sex ratio = 1,8), avec une incidence qui augmente avec l'âge,(pic de fréquence à 75 ans pour l'homme, 80 ans pour la femme).

Symptômes

La douleur dorsale, l'amaigrissement sont des symptômes généralement retrouvés dans le cancer du pancréas, mais selon la localisation de la tumeur dans l'organe, les symptômes changent. L'ictère pur (par rétention) et le prurit causé par l'ictère (démangeaison) ainsi qu'une grosse vésicule biliaire (et quelque fois une hépatomégalie) sont retrouvés en cas d'atteinte de la tête du pancréas. Le cancer du corps du pancréas entraîne plus fréquemment une compression sur l'estomac et une dyspepsie. La tumeur de la queue du pancréas est souvent mise en évidence devant l'apparition d'une masse pancréatique. L'apparition récente d'un diabète, un syndrôme dépressif sévère, peuvent être des prodrômes du cancer du pancréas. Une symptomatologie endocrinienne peut dominer le tableau en cas de tumeur endocrine.

Diagnostic - detecter et confimer la maladie

Le diagnostic repose surtout sur les examens d'imageries plus que sur la clinique. Le scanner abdominal, l'IRM, et l'echoendoscopie sont prépondérants pour retrouver une tumeur pancréatique. Un dosage de l'ACE et du Ca 19-9 peuvent orienter vers un adénocarcinome, des dosages hormonaux peuvent caractériser une tumeur endocrine. Le but est de visualiser la tumeur pancréatique, et de rechercher des métastases ganglionnaires, hépatiques, ou péritonéales. On étudie également les rapports avec la veine porte.

Anatomopathologie

Le cancer du pancréas exocrine (adénocarcinome) (90% des cancers du pancréas) peut se présenter sous différentes formes : - dans 90% des cas, atteinte de la tête du pancréas - 10% des cas correspondent à un cancer du corps ou de la queue du pancréas

Il existe des cancers du pancréas endocrine (très rares), révélées par leur sécrétion hormonale, donnant alors : un insulinome, glucanome, VIPome... Les tumeurs, souvent très petites, sont alors difficiles à localiser et à réséquer.

Il existe des tumeurs kystiques du pancréas pouvant dégénérer (cystadénocarcinome) ou des tumeurs des canaux excréteurs du pancréas (TIPMP).

Un ampullome (tumeur de l'ampoule de Vater) peut donner une symptomatologie identique à l'adénocarcinome de la tête, mais est de bien meilleur pronostic. De même un cholangiocarcinome du bas cholédoque.

Quels sont les traitements les plus courants ?

La chirurgie était le traitement de première intention pour une tumeur n'excèdant pas un certain volume et ne présentant pas de métastase ou de contact trop intime avec la veine porte. Mais la localisation de cette tumeur fait qu'elle n'est pas facile d'accès (beaucoup de veines sont derrière). Par ailleurs, des protocoles récents montrent un avantage à pratiquer une radio-chimiothérapie pré et post opératoire dans des cas sélectionnés.

A noter que la chirurgie d'exérèse de la tête du pancréas (duodéno-pancréatectomie céphalique)est lourde, du fait des rapports veineux, digestifs, et biliaires. Elle ne peut être proposée qu'à un patient en bon état général, en l'absence de tare respiratoire ou cardiaque. Dans ce cas, on préfèrera une chirurgie palliative visant à traiter les symptômes, en permettant l'écoulement de la bile et du bol alimentaire: double dérivation bilio-digestive. Ces dérivations sont de plus en plus souvent réalisées par voie endoscopique, avec mise en place d'endoprothèses biliaires et duodénales.

La radio-chimiothérapie est utilisée en cas de contre-indication à la chirurgie, quand la tumeur est localisée.

La chimiothérapie est proposée en cas de métastases en plus des dérivations nécessaires. Les produits utilisés sont la gemcitabine seul ou associé à l'oxaliplatine: on constate une amélioration en termes de qualité de vie grâce à ces produits.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...