Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Phimosis
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Phimosis

Le phimosis est une condition, ressentie comme douloureuse, du prépuce qui, lors de l'érection, ne peut se rétracter derrière le gland du pénis (le gland ne peut pas se « décalotter »). Le phimosis peut être consécutif à une étroitesse du prépuce, à des lésions provoquées par des décalottages forcés, à une infection, à une tumeur du pénis, à un diabète...

Dans le cas d'étroitesse du prépuce, il s'agit d'une condition normale chez le jeune garçon puisque la muqueuse du prépuce est souvent accolée au gland, ce sont les adhérences préputiales. Le tout se règle lors d'auto-décalottage progressif dans les bains, ou au lit. Le prépuce ne peut être rétracté, sans ressenti douloureux, chez 80% des nourrissons de 6 mois, chez 50% de 1 an et chez 20% chez l'enfant de 2 ans.

Si une infection survient chez l'enfant (comme une balanite), il peut être nécessaire de faire une libération des adhérences, sous anesthésie médicale. Il ne faut, en aucun cas, forcer pour décalotter ! La présence de smegma et de détritus cellulaires sous le prépuce est généralement nettoyée lors de la miction par l'urine qui sert à laver le sac préputial déjà formé. Ne pas oublier que l'appareil génital de l'enfant baigne souvent assez longtemps dans ses fèces et son urine dans les couches-culotte.

Le phimosis d'origine infectieuse peut avoir diverses conséquences négatives : risque accru d'infections du gland (balanite) ou urinaires, difficultés à avoir un rapport sexuel... Adolescent ou adulte, lorsque le gland n'est pas dans une condition de bonne hygiène, il peut survenir une accumulation des sécrétions normales, le smegma qui, trop vieux, peut provoquer des balanites. Dans quelques cas, un cancer du gland du pénis peut survenir.

Dans certains cas, le phimosis se résorbe par rétraction manuelle du prépuce, avec une éventuelle lubrification ou désinfection. Dans les cas de phimosis peu prononcés, le chirurgien pourra proposer une intervention bénigne dite de Duhamel (plastie dorsale d'agrandissement du prépuce), qui consiste à pratiquer une petite incision du prépuce suivi d'une suture transversale. Dans les cas plus rebelles, on recourt parfois à la circoncision (posthectomie), c'est-à-dire à l'ablation du prépuce.

Le phimosis peut entraîner une complication spécifique: le paraphimosis.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...