Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Angor de Prinzmetal
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Angor de Prinzmetal

C'est un syndrome coronarien aigu qui correspond au spasme d'une artère coronaire (le plus souvent une artère coronaire de gros calibre).

Terrain

L'angor de Prinzmetal touche volontiers les sujets jeunes, avec pas ou peu de facteurs de risque cardio-vasculaire. On peut parfois retrouver des facteurs déclenchant comme le tabac.

Clinique

Douleur thoracique d'angor, prologée (mais inférieure à 15 min), apparaissant au repos (avec une prédominance nocturne).

Electrocardiogramme

ECG pendant la crise: sus- décalage du segment ST transitoire qui régresse puis disparait à la prise de trinitrine( Natispray par exemple).

Test diagnostique confirmant l'angor de prinzmetal

Réalisation d'une coronarographie et d'un test au Méthergin. La coronarographie permet d'éliminer d'éliminer une occlusion coronarienne qui pourrait être à l'origine de la crise d'angor et d'éliminer une sténose coronarienne significative qui contre-indique le test au méthergin. Le test au méthergin consiste en l'injection intra-veineuse de méthergin ce qui va entrainer un spasme coronaire et reproduire la douleur et les signes ECG. Cela signe la positivité du test et confirme le diagnostic. Le test et réalisé pendant la coronarographie ce qui permet de visualiser le spasme coronaire et d'injecter des substances intra-coronaires vasodilatatrices en cas de spasme prolongé.

Complications potentielles

- Mort subite (par troubles du rythme)
- Syncope ( par troubles du rythme ou bloc auriculo-ventriculaire)
- Infarctus du myocarde

Quels sont les traitements les plus courants ?

- Inhibiteur calcique
- Patch de trinitrine
- D'autres médicaments peuvent être associés.

Les béta-bloquants sont contre- indiqués dans l'angor de prinzmetal.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...