Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Artérite temporale
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Artérite temporale

La maladie de Horton (ou artérite giganto-cellulaire) est une maladie inflammatoire des vaisseaux. Cette maladie touche particulièrement les sujets âgés. Elle est connue aussi sous le nom d'artérite temporale, du fait que cette artère est souvent affectée au cours de la maladie.
La fréquence de cette maladie est moyenne.

Symptomatologie et formes cliniques

La forme complète et typique de la maladie de Horton comprend :

- une petite fièvre, un amaigrissement et une fatigue (asthénie)
- des maux de têtes surtout au niveau des tempes avec une hypersensibilité du cuir chevelu
- l'artère temporale peut sembler parfois dure et ne "bat" plus
- Le symptôme le plus caractéristique est la claudication des machoires. Le patient ne peut pas mastiquer très longtemps sans ressentir une douleur et être obligé de faire une pause dans son activité masticatoire.

Mais la maladie de Horton est une maladie qui touche tous les vaisseaux sanguins et les manifestations peuvent être très diverses : douleurs articulaires, atteintes des gros vaisseaux (carotide), du cœur, des poumons, manifestations neurologiques ou psychiatriques, etc.

Elle est souvent associée à la PPR (pseudo polyarthrite rhizomélique).

Complications

La complication grave la plus fréquente est la cécité. Elle peut survenir très brusquement et est définitive.

Diagnostic - detecter et confimer la maladie

Le diagnostic est fondé sur trois caractéristiques cliniques (âge supérieur à 50 ans, céphalées d'apparition récente, induration et diminution de la pulsatilité de l'artère temporale) et deux caractéristiques paracliniques (VS élevée (95%) supérieure à 50, inflammation granulomateuse à la biopsie de l'artère temporale (80%))<1>.

L'échographie de l'artère temporale est parfois utile lorsque la suspicion de diagnostic est faible. Les signes échographiques à rechercher sont le signe du halo, la sténose ou l'occlusion de l'artère.

Quels sont les traitements les plus courants ?

Le traitement, à mettre en route le plus rapidement possible, est la corticothérapie. Ce traitement à la cortisone commence avec des doses assez importantes qui doivent être diminuées petit à petit. Le traitement dure en général plus de dix-huit mois. Il est souhaitable de commencer ce traitement avant même la biopsie de l'artère temporale.

En cas d'échec de la corticothérapie, le méthotrexate peut être essayé.

Il est recommandé par certains spécialistes, d'ajouter un traitement anticoagulant en début de traitement pour diminuer les risques de thrombose.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...