Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Bulle (lésion)
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Bulle (lésion)

Étymologie

Lang:lat: bulla: décoration en forme de boule
Lang:fr_vx:buille: sceau

Définition de la bulle en dermatologie

Une bulle est une cavité cutanée de grande taille (supérieure à 5 mm) provoquant un soulévement épidermique circonscrit contenant une collection de liquide clair, séreux, inflammatoire ou hémorragique.

Cette lésion élémentaire de dermatologie est provoquée par un décollement entre les différentes couches de la peau (épiderme, derme, hypoderme).

On peut mettre en évidence la fragilité de l'épiderme en recherchant le signe de Nikolsky. Ce signe étant caractéristique d'une perte d'adhésion entre les kératinocytes de l'épiderme. Il est absent dans les affections responsables d'un clivages entre derme et épiderme.

Il faut savoir évoquer le diagnostic de bulle devant:

- des érosions post-bulleuses,
- des ulcérations,
- parfois de vastes décollements cutanés,
- ou des croûtelles.

Localisation des lésions bulleuses

- Atteinte muqueuse, oeil, bouche, organes génitaux
- Lésions en pleine peau, du visage (péri-orificielle, tempes..), des racines des membres, des extrémités, des zones de frottements, des zones photo-exposées...

Évolution

Les bulles peuvent laisser des cicatrices, des adhérences, notamment les bulles opthalmiques.

Diagnostics différentiels

les lésions dermatologiques formant une cavité et contenant du liquise qui ne sont pas des bulles:
- la vésicule, plus petite car faisant de 1 à 3 mm de diamètre,
- la pustule, qui est une bulle contenant du pus,
- le kyste, qui est une bulle avec une paroi propre,

les lésions cutanées ne contenant pas de liquide:
- le nodule,
- l'infiltrat,
-la sclérose,
- ...

Siège histologique du décollement

Pour certains auteurs, la bulle est épidermique ou sous-épidermique (jonction dermo-épidermique), et non dermique ou hypodermique. Le siège du décollement est variable:

- intra-épidermique,

- sous-épidermique: clivage dans la zone de jonction dermo-épidermique:
. lamina lucida,
. membrane basale,
. nécrose de l'assise basale épidermique.

Étiologies

provoquées par un agent externe:

1 - traumatiques:
. ampoules,
. épidermolyses bulleuses,

2 - thermiques:

- brûlures :
. coup de soleil,
. autres brûlures,

- gelures

3 - chimique: dermites de contact: allergiques, irritatives, caustiques,

4 - parasitaire: prurigo parasitaire

5 - végétale: dermite des prés d'Oppenheim,

origine médicamenteuse:

1 - toxidermies bulleuses:

- toxidermie pigmentée récidivante,
- toxidermie bulleuse polymorphe,
- lucites bulleuses,

2 - toxidermies à type d'érythème polymorphe,

3 - syndrome de Lyell toxique,

4 - infections :

- impétigo,

- viroses :
. herpès,
. zona,
. orf

5 - érythème polymorphe,

6 - Syndrome de Lyell:
- médicamenteux (toxique),
- staphylococcique,

7 - pemphigus,

8 - pemhigoïdes :

- pemphigoïde bulleuse,
- herpès gestationis,
- pemphigoïde cicatricielle,

9 - dermatite herpétiforme,
10 - porphyrie cutanée tardive,
11 - épidermolyse bulleuse.

Synonymes

- ampoule: quasi-synonyme car désigne aussi une pathologie.
- cloque
- phlyctène

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...