Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Leishmaniose
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Leishmaniose

Les leishmanioses sont des affections cutanées ou viscérales dues à des protozoaires flagellés appartenant au genre Leishmania de la famille des Trypanosomidae.

Leishmanioses viscérales

Dues à deux sous-espèces de Leishmania donovani: L. d. infantum et L. d. donovani, elles sont décrites sous le nom de kala-azar.

La prévalence mondiale est de l'ordre de 500 000 nouveaux cas annuels. Elles sont plus fréquentes dans les pays du pourtour méditerranéen, au Brésil, au Soudan et dans la péninsule indienne.

Le réservoir est le chien, et la transmission est essentiellement effectuée par la piqûre de phlébotomes infectés.

Le tableau clinique caractéristique de la maladie est celui d'une splénomégalie majeure anémiante avec teint cireux et fièvre, qui se constitue en quelques mois d'évolution.

Le diagnostic de certitude est fait en identifiant le parasite dans les tissus. Plusieurs méthodes sérologiques sont disponibles avec une bonne fiabilité.

Leishmanioses cutanées

Dans l'ancien monde, elles sont dues à Leishmania major, L. tropica ou L. aethiopica. Elles portent des noms divers selon les régions :

- Bouton d'Orient ou Clou de Biskra sur le pourtour méditerranéen
- Bouton d'Alep au Proche-Orient

Dans le nouveau monde, elles sont dues à Leishmania mexicana, L. panamensis, L. amazonensis, L. peruviana, L. braziliensis ou L. guyanensis.

- uta au Pérou
- espundia au Brésil (réservoir : paresseux)
- pian-bois (zones forestières humides de l'Amérique du Sud)

Elles sont toutes transmises par la piqûre de phlébotomes infectés, et les réservoirs sont divers et pas toujours bien connus: certaines espèces de rongeurs, chiens, etc.

Le bouton d'Orient est une lésion d'inoculation du parasite par le phlébotome vecteur (Afrique du nord, Asie mineure, Amérique du sud). Après 2 semaines d'incubation, apparait une papule prurigineuse qui s'ulcère puis prend l'aspect d'une furonculose localisée. Cette lésion est indolore et siège sur les parties découverte du corps (le front par exemple). Le parasite est retrouvé dans le fond des ulcérations, il doit faire l'objet d'une recherche microscopique. Le traitement est local, il consiste en l'injection d'antimoniate de méglumine (en France : Glucantime®) tout autour de la lésion. Ces injections sont parfois renouveler une deuxième fois si la lésion est profonde. Elles n'empêchent cependant pas la constitution, plusieurs semaines, mois ou années après, d'une leishmaniose viscérale.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...