Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Stérilité
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Stérilité

La stérilité est l'incapacité de concevoir naturellement, de porter ou d'accoucher un enfant sain. Il y a plusieurs raisons pour un couple de ne pas être capable de concevoir ou de devoir requérir pour ce faire un soutien médical.

Examens à pratiquer devant un couple infertile

Test visuel

Suite à un prélèvement (manuellement pratiqué par le patient sur lui-même), on observe au microscope la mobilité et le nombre des spermatozoïdes.

C'est l'examen le plus facile et le plus simple à faire.

Une autre technique de prélèvement est utilisé dans le test de Hünher, ou test post-coïtal. Dans les 24 heures suivants un rapport sexuel, un échantillon de glaire est prélevé chez la partenaire et examiné au microscope pour déterminer la présence de spermatozoïdes.

Dans le cas où le test donne comme résultat un sperme de mauvaise qualité, il faut en déduire que l'homme est vraisemblablement la personne du couple qui est hypo-fertile. Cependant, les examens devront être mené au niveau de sa partenaire pour déterminer si elle ne souffre pas elle aussi d'hypo-fertilité.

Causes de stérilité

causes de tels dysfonctionnements sont multiples, les principales sont :
- la dégradation des cellules de production des gamètes avec l'âge ou les éléments toxiques ingérés (pesticides, agents chimiques divers...) ou par un traitement (chimiothérapie ou radiothérapie sur les gonades pour traiter un cancer);
- la maladie : syndrome de Turner, exposition au Distilbène, syndrome de Klinefelter, cancer de l'utérus, du testicule...
- le stress ;
- des carences en vitamines.
- l'alcool, le tabac, et les drogues en général.

Stérilité féminine

Chez la femme, la stérilité peut être liée à:

- l'incapacité de produire un ovule sain (pas d'ovulation, problèmes de l’hypophyse, manque de progestérone, pas de maturation des follicules) ;

- une mauvaise conformation des trompes de Fallope ;

- une absence ou mauvaise qualité de la glaire cervicale ;
l'incapacité de mener à terme une grossesse due à des problèmes hormonaux ou de conformation de l'utérus.

- Facteurs généraux

. Diabète, troubles de la thyroïde, troubles de la surrénale
. Facteurs psychologiques

- Facteurs hypothalamiques-hypophysaires :

. Syndrome de Kallmann
. Dysfonctionnement de l'hypothalamus
. Hyperprolactinémie
. Hypohypophysie

- Facteurs ovariens

. Syndrome de l'ovaire polycystique
. Anovulation
. Réserve ovarienne diminuée
. Dysfonctionnement lutéal
. Ménopause précoce
. Dysgénésie gonadale (syndrome de Turner)
. Tumeur ovarienne

- Facteurs tubaux/péritoniens

- Facteurs utérins

- Facteurs cervicaux

- Facteurs vaginaux

. Vaginisme
. obstruction vaginale
. prise de distilbéne par la mère pendant la grossesse.Médicaments préscris aux femmes jusqu'en 72

Stérilité masculine

Certaines causes de stérilité masculine peuvent être déterminées par l'analyse de l'éjaculat, qui contient le sperme. Cette analyse comprend la numération des spermatozoïdes et la mesure microscopique de leur mobilité :

- Faible production de spermatozoïdes, oligospermie, ou absence de spermatozoïdes, azoospermie, ou spermatozoïdes morts, nécrospermie.
- Des spermatozoïdes mal formés, monstreux, tératospermie, que ce soit au niveau de l'acrosome, de la tête ou du flagelle.
- Un échantillon de sperme normal quant à la numération mais à faible mobilité, ou asthénozoospermie.

Ces anomalies peuvent être cumulatives, oligoasthénotératospermie ou OATS.

Stérilité chez le couple humain

En fait, en matière de stérilité humaine, c'est le couple qui est fécond ou stérile. Le corps médical considère généralement un couple comme stérile quand après 2 ans de rapports sexuels réguliers ce couple n'a pas d'enfant. Le couple, lui, se considère comme stérile quand l'enfant n'arrive pas quand il le désire.

Il faut savoir que dans 30% des cas le problème vient de l'homme seulement, dans 30% des cas le problème vient de la femme seulement, dans 30% des cas le problème vient des 2 personnes, et dans 10% des cas, il n'y a pas de problème physique qui empêcherait la fécondation. Preuve que notre psychisme joue un rôle dans la procréation.

De même, on oublie souvent, tellement cela paraît évident, que pour avoir un enfant, il faut d'abord un rapport sexuel en période d'ovulation (la rencontre des gamètes sera possible si le rapport sexuel a lieu dans la période comprenant en moyenne les 3 jours précédent l'ovulation, le jour de l'ovulation, et le jour d'après, ces données étant variables selon la durée de vie des spermatozoïdes du partenaire masculin). Or de nombreux couples sont stériles du fait de la vie moderne qui impose des déplacements fréquents de l'une ou de l'autre. Un couple consituté par un marin et une hôtesse de l'air va avoir des difficultés à trouver le bon moment.

Certains couples n'arrivent pas à la pénétration, pour des problèmes psychologiques : vaginisme chez la femme, impossibilité psychologique chez l'homme.

Chez d'autres, la pénétration ne se fait pas au bon endroit...

Contrairement à ce que l'on croit la procréation humaine n'est pas simple, de nombreux facteurs entrent en jeu. Environ 15% des couples consultent pour infertilité dans nos sociétés occidentales.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...