Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Hypogonadisme
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Hypogonadisme

L'hypogonadisme est un terme médical désignant un défaut de l'appareil reproducteur résultant en perte de fonction des gonades (ovaires ou testicules). Les gonades ont deux fonctions : produire des hormones (testostérone, estradiol, hormone antimullérienne, progestérone, inhibine B), activine et produire des gamètes (ovules ou spermatozoïdes). Une déficience en hormones sexuelles peut entraîner des défauts du développement sexuel primaire ou secondaire, ou des effets de suppression (par exemple, ménopause prématurée) chez les adultes. Un développement défectueux des ovules ou du sperme peut entraîner une stérilité.

Classification des hypogonadismes

Il y a divers types possibles d'hypogonadisme et diverses manières de les classifier.

Congénital ou acquis

Par exemple, l'hypogonadisme peut être :

- congénital (un état présent à la naissance) ; exemples : syndrome de Turner

- acquis (un état qui se développe au cours de l'enfance ou de la vie adulte) ; exemple : castration.

Mécanisme atteint

Cible

Les endocrinologistes classent également l'hypogonadisme en fonction de la partie de l'appareil reproducteur qui est atteinte.

- Hypothalamique (par exemple, syndrome de Kallmann)
- Hypophysaire (par exemple, insuffisance anté-hypophysaire)
- Gonadal (par exemple, syndrome de Klinefelter, syndrome de Turner)
- Réponse hormonale (par exemple, syndrome d'insensibilité aux androgènes)

Primaire ou secondaire

Un hypogonadisme du à des défauts hypothalamiques ou hypophysaires est appelé hypogonadisme secondaire ou hypogonadisme central (par référence au système nerveux central). L'hypogonadisme du à des défauts des gonades est traditionnellement appelé hypogonadisme primaire.

On mesure les gonadotrophines (LH et FSH) pour faire la distinction entre l'hypogonadisme primaire et hypogonadisme secondaire. En cas d'hypogonadisme primaire, la LH et/ou la FSH sont en général élevées, alors qu'en cas d'hypogonadisme secondaire, elles sont toutes deux normales ou abaissées.

Diagnostic - detecter et confimer la maladie

Hypogonadisme clinique chez l'homme

- Absence de developpement des organes sexuels
- Absence de developpement ou involution des signes sexuels secondaires masculins

Hypogonadisme clinique chez la femme

- Absence de développement des organes sexuels
- Absence de développement ou involution des signes sexuels secondaires féminins

Confirmation biologique

Dosage de gonadotrophines et hormones sexuelles.

Quels sont les traitements les plus courants ?

Le traitement de l'hypogonadisme masculin repose sur la prescription de testostérone, en l'absence de contre-indication.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...