Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Oreillons
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Oreillons

Les oreillons ou parotidite virale sont une maladie virale humaine (due au virus ourlien) atteignant principalement les glandes parotides et le tissu nerveux du jeune enfant mais pouvant atteindre l'adulte.

On note que le nom ne s'emploie qu'au pluriel (les oreillons). L'adjectif associé est ourlien.

C'est une maladie contagieuse évoluant sur un mode saisonnier (épidémie fin de l'hiver-début du printemps) des climats tempérés atteignant les collectivités. Son temps d'incubation est de 7 jours. L'inflammation virale touche les glandes parotides chez l'enfant, avec atteinte possible des testicules. Cette atteinte des testicules, bénigne chez l'enfant, ne l'est jamais chez l'adulte et peut entraîner de graves complications (stérilité par exemple).

Avant le développement de la vaccination, c'était une maladie infantile courante et cosmopolite. De nos jours, elle est encore une sérieuse menace de la santé dans le Tiers monde.

Les oreillons causent en général un grossissement douloureux des glandes salivaires ou des glandes parotides .

Symptômes

Son évolution est habituellement bénigne, voire asymptomatique dans environ un tiers des cas. Un autre tiers des cas se manifeste par des signes de maladie grippale non spécifiques et seul chez le dernier tiers apparaît un gonflement douloureux des glandes parotides, signe typique de la maladie. Dans de rares cas, une perte unilatérale de l'audition peut survenir. Comme autre complication, une inflammation du pancréas est possible.

Quels sont les traitements les plus courants ?

Il n'y a pas de traitement spécifique des oreillons. . Les symptômes peuvent être soulagés par repos au lit, l'application intermittente de glace ou de chaleur sur la zone du cou atteinte, des antipyrétiques et des analgésiques tels le paracétamol par voie orale pour soulager la douleur. Ne pas donner d'aspirine à des enfants atteints d'une maladie virale vu le risque de syndrome de Reye. Des gargarismes à l'eau chaude salée, des aliments doux et un apport de liquides peuvent également contribuer à soulager les symptômes.

Les jus de fruits sont à éviter, car ils stimulent les glandes salivaires, avec la douleur qui s'ensuit.

Évolution favorable en 8 à 10 jours sans séquelles.

Avec l'invention de la vaccination ROR, on a regroupé dans un même produit les vaccins contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. En seulement 2 injections, l'enfant est protégé à vie de chacune des 3 maladies

Prévention

Prévention : prévention vaccinale gratuite associée à la rougeole et à la rubéole, conseillée durant l'enfance. On recommande 2 doses de vaccins à 15 mois et entre 3 et 6 ans. Bien tolérée avec immunité solide et stable.

Complications

A la puberté et chez les adultes, les complications sont plus fréquentes avec notamment le développement éventuel d'une méningite ou d'une encéphalite. Ces deux complications ont rarement une évolution grave même si 1% des encéphalites peut être fatal. Chez 30% des adolescents et des adultes masculins atteints d'oreillons se produit une inflammation des testicules qui, toutefois, ne provoque qu'exceptionnellement une stérilité. Chez les filles dès la puberté et chez les femmes, le virus des oreillons peut provoquer, dans de rares cas, une inflammation des ovaires. La maladie confère une immunité à vie, même lorsqu'elle est asymptomatique

Le pronostic est en général favorable, même si d'autres organes sont impliqués. La stérilité chez l'homme due à l'implication des testicules est très rare. En général, on observe une immunité à vie vis-à-vis des oreillons.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...