Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Lobotomie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Lobotomie

La lobotomie est une opération chirurgicale du cerveau, désormais interdite dans de nombreux pays et qui n'est plus considérée comme sérieuse du point de vue médical, autrement que dans des cas où aucun autre traitement n'est envisageable, et qui consiste en une section ou une altération de la substance blanche d'un lobe cérébral. Elle était effectuée dans le but d'interrompre certains circuits neuronaux.

La lobotomie, développée par Freeman et Watts, avait remplacé aux USA la leucotomie laquelle est une intervention moins mutilante :

- la leucotomie, qui concerne le lobe préfontal, aussi appelée cingulotomie et qui consiste à détériorer de façon volontaire une partie du lobe préfontal, parfois jusqu’à la région thalamique du cerveau


- la sympathectomie, laquelle vise à détruire les nerfs sympathiques.

Ces différentes opérations ont été utilisées pour traiter les maladies mentales, la schizophrénie, l’épilepsie et même les maux de tête chroniques avant de décliner dans les années 1950 avec l’avènement des premiers neuroleptiques. La cingulotomie est toujours utilisée, surtout aux États-Unis et au Royaume-Uni, dans des cas bien sélectionnés, avec succès.

La lobotomie est une opération chirurgicale du cerveau, désormais interdite dans de nombreux pays et qui n'est plus considérée comme sérieuse du point de vue médical, autrement que dans des cas où aucun autre traitement n'est envisageable, et qui consiste en une section ou une altération de la substance blanche d'un lobe cérébral. Elle était effectuée dans le but d'interrompre certains circuits neuronaux.

La lobotomie, développée par Freeman et Watts, avait remplacé aux USA la leucotomie laquelle est une intervention moins mutilante :

la leucotomie, qui concerne le lobe préfontal, aussi appelée cingulotomie et qui consiste à détériorer de façon volontaire une partie du lobe préfontal, parfois jusqu’à la région thalamique du cerveau
la sympathectomie, laquelle vise à détruire les nerfs sympathiques.

Ces différentes opérations ont été utilisées pour traiter les maladies mentales, la schizophrénie, l’épilepsie et même les maux de tête chroniques avant de décliner dans les années 1950 avec l’avènement des premiers neuroleptiques. La cingulotomie est toujours utilisée, surtout aux États-Unis et au Royaume-Uni, dans des cas bien sélectionnés, avec succès.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...