Publicité
Accueil > Dictionnaires > Dictionnaire médical > Bouffée délirante aiguë
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence


Application


Partenaires


Publicité
2006-09-20
Dictionnaire médical

Publicité

Bouffée délirante aiguë

La bouffée délirante aiguë (ou BDA) est une affection psychiatrique de la famille des psychoses. Le terme d' état psychotique bref issu de la terminologie DSM-4 est son homologue moderne.

Il s'agit d'un épisode psychotique aigu unique survenant brutalement chez un sujet sans antécédents psychiatriques ou neurologiques. On distingue les états psychotiques brefs survenant sans causes apparentes et ceux survenant dans des contextes de stress psycho-sociaux ou environnementaux marqués. L'intensité des symptômes, ainsi que leur apparition brutale et l'absence d'antécédents médicaux fait classiquement évoquer dans la littérature médicale l'image "d'un coup de tonnerre dans un ciel serein".

La survenue d'un tel épisode nécessite une hospitalisation d'urgence dans un service de psychiatrie. Celle-ci s'impose afin de démarrer rapidement des soins et dans un souci de protection du patient qui est alors très vulnérable. La guérison s'amorce lorsque le patient reprend progressivement conscience de la nature pathologique de son état. Après cet épisode dont la durée est généralement courte si un traitement adapté et un suivi ont été mis en place, le patient peut ne jamais rechuter ou présenter un nouvel épisode dans des circonstances similaires. Cependant, lorsque le diagnostic d'épisode psychotique bref est confirmé et à la différence de pathologies chroniques comme la schizophrénie, ces récurrences sont peu fréquentes, rarement nombreuses sur l'ensemble de la vie du patient.

Le terme de BDA est souvent employé à tort pour définir une phase aiguë délirante chez un patient schizophrène ou bipolaire, lors de prises de toxiques ou de pathologies associées. En réalité, le pronostic d'une BDA se répartit entre une rémission totale, sans séquelle, et durable, ou une évolution vers une maladie bipolaire ou une schizophrénie. La part relative entre les différentes formes évolutives reste difficile à évaluer précisément. Classiquement, on considère qu'un tiers sont des états psychotiques brefs, un tiers évoluent vers une schizophrénie, un tiers vers une maladie bipolaire. Dans ces deux derniers cas, a posteriori, on considère que le diagnostic de BDA correspondait à un premier état psychotique aigu dans le cadre d'une pathologie chronique. C'est pour cela que la terminologie d'épisode psychotique bref a été introduite. En effet, celle-ci sépare clairement les épisodes psychotiques aigus ponctuels et ceux inclus dans une pathologie chronique, contrairement au concept de BDA, plus ancien.

La question des critères diagnostiques permettant lors d'un premier épisode psychotique aigu d'orienter le diagnostic entre un état psychotique bref et un état psychotique aiguë associé à une pathologie chronique reste assez controversée. A l'heure actuelle, il n'existe pas de réponse définitive et scientifiquement étayée à celle-ci.

Enfin, il est important de préciser que le traitement médicamenteux en cas d'épisode psychotique bref unique doit être suffisant, en terme de doses et de durée, pour éviter une rechute précoce.

Mis à jour le 2006-09-20
Source: © Copyright InformationHospitaliere.com - Source: InformationHospitaliere.com - wikipedia.org


Publicité

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...