Publicité
Accueil > Dictionnaires > Examens et Analyses médicales > preuve de provocation bronchique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
0000-00-00
Examens et Analyses médicales

Publicit

preuve de provocation bronchique

Lpreuve de provocation bronchique est un examen mdical utilis dans le diagnostic de lasthme, ralis dans le cadre des explorations fonctionnelles respiratoires. Il vise dterminer si le patient souffre ou non dhyperractivit bronchique.

Ce test se ralise en plusieurs tapes et ncessite l'utilisation d'un irritant qui peut tre soit de lhistamine soit de la mtacholine. Le test est considr comme positif si le VEMS (volume expiratoire maximale la premire seconde, c'est dire le volume maximal que peut expirer un sujet en une seconde en ralisant une expiration force) du sujet diminue de plus de 20% de sa valeur initiale. En pratique, tout d'abord, on mesure le VEMS du sujet. Puis le sujet inhale une dose d'irritant et on remesure son VEMS. S'il a diminu de plus de 20%, on arrte le test. Si ce n'est pas le cas, le sujet inhale une nouvelle dose d'irritant, plus forte, et ainsi de suite, jusqu' arriver une dose maximale d'irritant. A cette dose maximale, si le VEMS n'a pas chut de 20%, alors on dit que le test est ngatif. Dans le cas de la mtacholine, cette dose maximale est de 1600g.

Ce test peut tre positif sans qu'il existe d'asthme car il teste l'existence d'une hyperractivit bronchique non spcifique. En revanche, ce test a une excellente valeur prdictive ngative pour l'asthme, cela signifie que lorsqu'il est ngatif, il est trs peu probable que le sujet soit asthmatique.

Il est possible de rechercher une hyperractivit bronchique spcifique lorsque l'on souponne un asthme professionnel. Par exemple, si on souponne la farine d'tre responsable de l'asthme d'un boulanger, on utilisera la farine comme irritant.

0000-00-00
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...