Publicité
Accueil > Dictionnaires > Examens et Analyses médicales > Auscultation cardiaque
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité
0000-00-00
Examens et Analyses médicales

Publicit

Auscultation cardiaque

L'auscultation cardiaque est la technique permettant l'coute du cur par l'intermdiaire d'un stthoscope.

Elle fait partie intgrante de l'examen clinique du patient.

Technique

Elle se fait de principe chez un patient torse nu, dans une ambiance silencieuse. Le patient est classiquement allong sur le dos (dcubitus dorsal), mais certaines anomalies peuvent s'entendre mieux en position assise ou le patient allong sur le ct gauche (dcubitus latral gauche).

Les principaux lieux d'coute sont :

- un peu en dessous de l'extrmit interne de la clavicule droite : foyer aortique.
- un peu en dessous de l'extrmit interne de la clavicule gauche : foyer pulmonaire.
- la pointe du cur (repr la palpation de la partie gauche du thorax) : apex ou foyer apexien.
- en dedans de la zone prcdente : foyer endapexien.

La reconnaissance des diffrents bruits ou anomalie requiert une pratique assidue : les anomalies sont trs souvent discrtes et peuvent chapper une oreille non habitue.

Le cur normal

On entend n'importe quel foyer (un peu plus clairement l'apex) le Tap-poum, c'est--dire la succession de deux bruits (sons brefs) rapprochs :

- Le premier bruit, not B1, correspond la fermeture de la valve mitrale, quasi contemporain du dbut de la contraction ventriculaire gauche, de l'ouverture de la valve aortique et de l'jection du sang dans l'aorte. C'est la fin de la diastole et le dbut de la systole.

- Le deuxime bruit, not B2, de mme tonalit que le premier (contrairement ce que peux laisser entendre l'expression Tap-Poum), correspond la fermeture de la valve aortique, quasi contemporain de la relaxation ventriculaire gauche, de l'ouverture de la valve mitrale et du remplissage du ventricule gauche par l'oreillette. C'est la fin de la systole et le dbut de la diastole.
Des phnomnes parallles ceux dcrits ci-dessus se passe au niveau du cur droit.

On peut analyser galement le rythme cardiaque (frquence, irrgularit) par l'auscultation cardiaque

L'auscultation anormale

Deux types d'anomalies peuvent s'entendre : le bruit surajout et le souffle cardiaque.

Le bruit surajout

Dans certaines pathologies cardiaques on peut entendre un B3 (aprs le B2), voire mme un B4 (entre le B3 et le B1). Ces bruits sont donc diastoliques et tmoignent le plus souvent d'une insuffisance cardiaque.

Le B1 et/ou le B2 peuvent tre ddoubls, pouvant tmoigner d'un dcalage entre le cur droit et le cur gauche, le plus souvent indices d'une maladie du premier, surtout s'il est fixe, c'est--dire quelque soit le temps de la respiration. Un ddoublement variable avec cette dernire peut tre tout fait normal.

Dans certains cas, on peut entendre un bruit d'ouverture d'une valve.

En cas d'immobilit d'une valve, comme on peut le voir par exemple lors d'un rtrcissement aortique important, un bruit peut disparatre (abolition du B2 dans le cas cit).

Le souffle cardiaque

Il est secondaire un rgime d'coulement sanguin turbulent dans le cur.

Il est caractris par :

- sa localisation : foyer o il est le mieux entendu ;

- ses paramtres temporels :
. systolique ou diastolique (suivant qu'il se situe entre B1 et B2 ou entre B2 et B1)
. en dbut de priode : protosystolique ou protodiastolique
. en milieu de priode : msosystolique ou plus rarement msodiastolique
. en fin de priode : tlsystolique ou tldiastolique
. sur toute la priode : holosystolique ou holodiastolique.

- son timbre, la terminologie en restant trs subjective : rpeux, musical
- ses irradiations : autres lieux o il peut s'entendre, diffrent de sa localisation principale ;
- sa variation avec la respiration ou avec la position.

Par exemple, un souffle d'insuffisance mitrale est typiquement dcrit comme un souffle holosystolique musical au foyer apexien.

Un souffle organique correspond une anomalie du cur. Il est oppos au souffle fonctionnel correspondant l'augmentation du dbit cardiaque provoqu par le stress et provoquant ainsi de petites turbulences.

Autres anomalies

- Le frottement pricarditique est un bruit continu, systolo-diastolique, qui s'entend lors des pricardites.
- Chez le patient porteur d'une valve artificielle mcanique, il existe un bruit mtallique d'ouverture de cette dernire.

0000-00-00
Source:


Publicit

En savoir plus

Cela pourrait aussi vous intéresser...
Chargement en cours ...