Publicité
Accueil > Actualité Médicale > MALADIES IMMUNITAIRES
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

MALADIES IMMUNITAIRES


  • Découverte d'une nouvelle stratégie bactérienne pour contrôler l'immunité

  • [2011-01-25] - Des chercheurs de l'Institut Pasteur, de l'INRA, de l'Inserm et du CNRS viennent d'identifier un mécanisme qui permet à la bactérie pathogène Listeria monocytogenes de reprogrammer à son avantage l'expression des gènes de la cellule qu'elle infecte. L. monocytogenes sécrète une protéine capable de pénétrer dans le noyau des cellules afin de prendre le contrôle de gènes du système immunitaire de l'hôte. Ces travaux ont été publiés sur le site de la revue Science le 20 janvier 2011.

    Source: CNRS

  • Des cellules du système immunitaires finalement pas si variées.

  • [2010-09-09] - Nous ne sommes pas si différents après tout, du moins en ce qui concerne notre système immunitaire. Une nouvelle étude a découvert que deux personnes prises au hasard ont de grandes chances de partager des dizaines de milliers de lymphocytes T ayant exactement le même récepteur à leur surface alors qu'on les croyait tous forcément uniques.

    Source: Science Translational Medicine - American Association for the Advancement of Science

  • Vers un traitement de la lymphocytopénie T CD4 idiopathique

  • [2010-02-15] - La lymphocytopénie T CD4 idiopathique est une pathologie ayant de fortes similitudes avec le sida mais dont la cause reste inconnue. Elle est caractérisée par un important déficit immunitaire des lymphocytes T CD4 entraînant des infections opportunistes graves. A ce jour, aucun agent infectieux n'a été détecté chez les patients qui en sont atteints. Pour la première fois, des équipes de chercheurs et de cliniciens de l'Institut Pasteur, de l'AP-HP, de l'Inserm, du CNRS et de l'université Paris-Descartes ont mis en évidence un mécanisme physiopathologique commun à tous les patients étudiés. Ces équipes ont également montré l'efficacité d'un traitement par l'Interleukine-2 (molécule messagère du système immunitaire) chez les mêmes patients. Ces travaux sont publiés en ligne dans la revue Blood.

    Source: Blood - CNRS

  • Une nouvelle voie vers les anticorps caractérisant le lupus

  • [2008-03-27] - Le lupus érythémateux systémique (LES), communément appelé « lupus », est une maladie autoimmune chronique caractérisée par la destruction inflammatoire de nombreux organes, dont la peau, les articulations et les reins.

    Source: Journal of Clinical Investigation - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • Un pas important vers un traitement plus ciblé des maladies auto-immunes?

  • [2008-02-08] - De plus en plus de personnes dans la société occidentale souffrent de maladies auto-immunes. Découvrir la cause de ces inflammations chroniques représente le premier pas important dans la recherche des remèdes ciblés. Des chercheurs de VIB lies à Ghent University et la Katholieke Universiteit Leuven ont joint leurs forces et élucidé la fonction de la MALT1, un acteur clé du contrôle des réactions inflammatoires. Ils sont les premiers à révéler que la MALT1 est capable de découper la protéine A20, qui inhibe l’inflammation. Les scientifiques espèrent qu’en neutralisant la MALT1, ils parviendront à rétablir la capacité naturelle du corps à inhiber l’inflammation et, ainsi, fournir une alternative aux traitements qui mettent le système immunitaire à l’épreuve. Ceci représenterait une amélioration considérable par rapport aux remèdes actuels. La recherche sera publiée dans la revue d’autorité Nature Immunology.

    Source: VIB (the Flanders Institute for Biotechnology) - "EurekAlert!, a service of AAAS" - InformationHospitaliere.com

  • Un autre type de médicaments pour traiter la maladie de Crohn

  • [2005-05-31] - Selon l'article des Drs Joshua R. Korzenik, M.D., Brian K. Dieckgraefe, M.D., Ph.D., et collaborateurs, paru dans le New England Journal of Medicine du 26 mai 2005, un médicament, l'immune factor GM-CSF (Sargramostim), donné pendant deux mois a diminué les symptômes de la maladie de Crohn et amélioré la qualité de vie des patients.

    Source: source