Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Mdicaments > CYTARABINE EG 20mg/ml, solution injectable
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

CYTARABINE EG 20mg/ml, solution injectable


Publicit
Indications thérapeutiques

La cytarabine est essentiellement indique dans le traitement des leucmies aigus:
principalement les leucmies aigus myloblastiques de ladulte et de lenfant, doses conventionnelles lors du traitement dinduction de la rmission et du traitement dentretien, hautes doses dans les formes dites rfractaires ou en cas de rechute.
les leucmies aigus lymphoblastiques notamment en cas de rechute.
les leucmies secondaires, o les hautes doses sont les plus utilises.
Dans le traitement curateur des localisations mninges de ces leucmies aigus, lutilisation par voie intrathcale de la cytarabine est particulirement intressante et peut tre associe au mthotrexate et aux corticodes.
Enfin, la cytarabine peut tre utilise dans certains cas de lymphomes non hodgkiniens voire dautres tumeurs solides, le plus souvent doses conventionnelles.


Contre-indications

Contre-indications communes toute thrapeutique anti-mitotique
Aplasie mdullaire pr-existante
Hypersensibilit la cytarabine
Grossesse
Allaitement (en labsence de donnes exprimentales)
Encphalopathies dgnratives et toxiques, notamment aprs lemploi du mthotrexate ou de traitement par les radiations ionisantes
En association avec le vaccin anti-amarile (fivre jaune).
Ce mdicament est gnralement dconseill en association avec les vaccins vivants attnus autres que le vaccin anti-malarile, la phnytone et la fosphnytone.


Précautions d'emploi

La cytarabine doit tre administre sous stricte surveillance mdicale. En particulier au cours du traitement dinduction: on pratiquera, de faon rpte: numration formule sanguine et examens mdullaires (mylogramme), afin dapprcier les rsultats thrapeutiques et la toxicit hmatologique du traitement.
Aplasie mdullaire prexistante: la cytarabine peut tre administre en cas de ncessit absolue doses conventionnelles.
On surveillera les fonctions rnales et hpatiques. Les doses peuvent tre diminues en cas dinsuffisance hpatique.
Pendant le traitement, surveiller le taux dacide urique et prvenir lhyperuricmie.
Ce mdicament contient 2,6 mg (soit 0,11 mmol) de sodium par ml de solution injectable : en tenir compte chez les personnes suivant un rgime hyposod, strict.


Grossesse

Lutilisation de ce mdicament est contre-indique chez la femme enceinte et en cas dallaitement.


Effets indésirables

A doses conventionnelles
Effets attendus sur le systme hmatopotique
La cytarabine est un agent antinoplasique qui entrane une mylodpression. Son administration entrane donc une aplasie ou une hypoplasie mdullaire, responsable danmie, granulopnie, thrombopnie, mgaloblastose et chute du taux des rticulocytes. La svrit de laplasie dpend de la dose administre et du schma thrapeutique utilis.
En relation avec laplasie, des complications hmorragiques ou infectieuses graves peuvent venir compliquer secondairement la cure de chimiothrapie.
Autres effets secondaires frquents
nauses, vomissements sont assez frquents surtout en cas dinjection intraveineuse rapide,
anorexie, douleurs abdominales, diarrhe,
ulcrations des muqueuses (buccales, anales),
rashs cutans,
pousses fbriles,
modifications transitoires des fonctions hpatiques,
amnorrhe, azoospermie.
Effets immunoallergiques: Syndrome de la cytarabine
Ils se caractrisent par une lvation thermique, des myalgies, des douleurs osseuses accompagnes dans certains cas de douleurs thoraciques, des rashs maculopapuleux, une conjonctivite et une sensation de malaise gnral. Ce syndrome intervient 6 12 heures aprs ladministration du produit, il rpond bien au traitement prventif et curatif par les corticodes.
Effets secondaires et toxicit de la voie intrarachidienne
la cytarabine, par voie intrarachidienne, peut provoquer des signes de toxicit systmique (systme hmatopotique) et les mmes effets secondaires de type nauses et vomissements,
des accidents de paraplgie ont t rapports (exceptionnellement) ainsi quune leucoencphalite ncrosante au cours dun traitement associant cytarabine-mthotrexate-corticode. Ces malades avaient aussi reu une irradiation encphalique.
Des cas isols de neurotoxicit ont t rapports. Deux cas de ccit ont t dcrits chez des sujets mis en rmission aprs polychimiothrapie intraveineuse et traitement prventif des greffes mninges avec la cytarabine intrarachidienne et radiothrapie de lencphale.
Autres effets secondaires rarement observs
Ulcrations cutanes, ictre, troubles urinaires (rtention, modification biologique), thrombophlbites et cellulite au point dinjection.
A hautes doses
Outre les effets indsirables dj nots aux doses conventionnelles.
Toxicit hmatologique
pancytopnie profonde durant de 15 25 jours,
lutilisation de hautes doses peut entraner une aplasie mdullaire plus profonde que celle observe aux doses conventionnelles, la svrit de laplasie tant dose-dpendante, il est donc impratif que le traitement, justifiant lemploi de ces doses, soit instaur en milieu spcialis.
Toxicit neurologique centrale
Atteintes crbelleuses sous forme, au minimum, de dysarthrie et dun nystagmus, au maximum dune grande ataxie qui peut tre dapparition retarde et tre dfinitive. Des pisodes de comas, des troubles du comportement ont aussi t rapports. Des cas graves voire ltaux ont t observs chez des malades ayant dj reu antrieurement dautres traitements sur le systme nerveux central (irradiation encphalique): on recommande de ne pas dpasser la dose unitaire et on sera trs prudent chez les patients ayant dj reu un traitement radiothrapique ou intrathcal.
La toxicit neurologique semble en rapport avec un dbit rapide dadministration.
Toxicit cornenne et conjonctivale
Des atteintes rversibles de la corne et des conjonctivites hmorragiques ont t dcrites.
Ces phnomnes peuvent tre prvenus ou diminus par linstillation dun collyre contenant des corticodes.
Toxicit digestive
Outre des nauses, vomissements, plus frquents la suite dune perfusion rapide, risque de stomatite et de mucite.
Toxicit cutane
type de rash ou de dermite exfoliative,
alopcie totale.
Ont galement t signals dans de rares cas
ulcrations gastro-intestinales svres avec perforation et pritonite, ncrose intestinale, colite ncrosante, abcs hpatique.
altration fonctionnelle hpatique avec lvation de la bilirubine.
oedme pulmonaire.
Lutilisation de haute dose saccompagne dune hyperuricmie secondaire la lyse blastique induite par le traitement la cytarabine, comme avec toute chimiothrapie antinoplasique. Ce phnomne peut galement se rencontrer lors de lemploi de la cytarabine doses conventionnelles. Il sera donc ncessaire de surveiller le taux dacide urique dans le sang et les urines.


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicit