Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > FAMOTIDINE TEVA CLASSICS 20 mg, comprimé pelliculé
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

FAMOTIDINE TEVA CLASSICS 20 mg, comprimé pelliculé


Publicité
Indications thérapeutiques

· Ulcère duodénal,
· Ulcère gastrique bénin,
· Traitement d'entretien des ulcères duodénaux chez les patients non infectés par Helicobacter pylori ou chez qui l'éradication n'a pas été possible,
· œsophagite par reflux gastro-œsophagien,
· Syndrome de Zollinger-Ellison.


Contre-indications

Hypersensibilité à l'un des constituants de ce médicament.


Précautions d'emploi

Mises en garde
Des réactions croisées ont été observées entre les différents antagonistes des récepteurs H2. La prudence s'impose donc lors de la mise en route d'un traitement par la famotidine chez des patients ayant des antécédents de manifestations sévères d'hypersensibilité avec d'autres molécules de cette classe.
La tolérance et l'efficacité de la famotidine n'ont pas été étudiées chez l'enfant.
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.
Précautions d'emploi
Cancer gastrique
Son existence doit être éliminée avant l'administration de famotidine.
L'amélioration symptomatique d'un ulcère gastrique sous famotidine n'exclut pas une malignité éventuelle.
Insuffisance rénale
La famotidine étant excrétée principalement par le rein, il faut observer des précautions chez l'insuffisant rénal. Si la clairance de la créatinine est égale ou inférieure à 30 ml/min, il convient de réduire la dose journalière à 20 mg le soir.
Insuffisance hépatique
Les concentrations plasmatiques et l'élimination urinaire de la famotidine chez les patients mâles cirrhotiques ont été retrouvées similaires à celles des sujets à foie sain.
Utilisation chez le sujet âgé
Quand la famotidine a été administrée à des patients âgés, il n'a pas été observé une fréquence accrue des effets indésirables, ni de modifications de ceux-ci. Aucune adaptation de posologie liée à l'âge seul ne paraît nécessaire.


Grossesse

Grossesse
Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.
En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique de la famotidine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.
En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser la famotidine pendant la grossesse.
Allaitement
Le passage dans le lait maternel des antihistaminiques H2 est documenté, avec un rapport de concentrations lait/plasma élevé mais les doses ingérées par l'enfant restent faibles (environ 1% de la dose maternelle). Néanmoins, seules des données cinétiques sont disponibles. La tolérance chez l'enfant en cas de traitement maternel, a fortiori s'il est prolongé ou à doses élevées, n'est pas connue.
En conséquence, par mesure de précaution, il convient d'éviter ce médicament au cours de l'allaitement.


Effets indésirables

Ont été rapportés :
· rarement: céphalées, vertiges, constipation et diarrhée;
· encore plus rarement : sécheresse de la bouche, nausée et/ou vomissement, gêne ou ballonnement abdominal, anorexie, fatigabilité, rash, prurit, urticaire, anomalies des enzymes hépatiques, ictère cholestatique, anaphylaxie, œdème angioneurotique, arthralgies;
· très rares cas d'agranulocytose, pancytopénie, leucopénie et thrombopénie;
· très exceptionnellement: syndrome de Lyell, trouble de la conduction auriculo-ventriculaire surtout pour la voie intraveineuse, hallucinations, confusion.


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité