Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > LORATADINE ALPHARMA 10 mg, comprimé
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

LORATADINE ALPHARMA 10 mg, comprimé


Publicité
Indications thérapeutiques

Traitement des symptômes associés à la rhinite allergique (saisonnière ou perannuelle), tels que éternuements, rhinorrhée et prurit nasal, ainsi que les démangeaisons et sensations de brûlures oculaires.
Traitement des symptômes associés à l'urticaire idiopathique chronique.


Contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué:
· Chez les patients présentant une hypersensibilité connue à la loratadine ou à l‘un des excipients.
· Chez l’enfant âgé de moins de 2 ans.


Précautions d'emploi

La loratadine doit être utilisée avec prudence en cas d'insuffisance hépatique sévère, la clairance de la loratadine pouvant être diminuée (voir chapitre 4.2).
Les antihistaminiques pouvant inhiber ou diminuer la réponse aux tests cutanés, le traitement par loratadine doit être interrompu environ quatre jours avant leur réalisation.
La loratadine peut entraîner une sécheresse buccale chez certains patients. Par conséquent, il convient de s’assurer d’une bonne hygiène buccale lorsque une administration au long cours est envisagée, la sécheresse buccale étant susceptible de favoriser le risque de survenue de caries dentaires.
La prudence est recommandée chez les enfants atteints d’insuffisance rénale sévère.
Ce médicament n’est pas recommandé chez les patients présentant certaines pathologies héréditaires rares telles qu’une intolérance au galactose, un déficit en lactase ou un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose.


Grossesse

Grossesse :
En l’absence de données fiables chez des femmes enceintes exposées à la loratadine, l’innocuité de la loratadine pendant la grossesse n’est pas établie.
Les études chez l’animal n’ont pas mis en évidence de risque tératogène, mais une réduction de la viabilité et un retard de la parturition ont été décrites chez le rat (cf. 5.3. Données de sécurité précliniques).
La loratadine ne doit pas être utilisée, durant la grossesse, sauf en cas de nécessité absolue.
Allaitement :
La loratadine est excrétée dans le lait maternel. La loratadine ne doit pas être administrée, chez la femme qui allaite, sauf en cas de nécessité absolue.


Effets indésirables

Système nerveux
Les événements indésirables les plus fréquents observés sont les suivants :
fatigue, céphalées, sécheresse buccale.
Rares (>1/10 000, <1/1000) : alopécie.
Système digestif
Augmentation de l'appétit; troubles gastro-intestinaux du type nausées, gastrite, dyspepsie, pharyngite; et épistaxis.
Système immunitaire
Symptômes allergiques, à type d’ éruption cutanée.
Rares (>1/10 000, <1/1000) : réaction anaphylactique.
Troubles hépato-biliaires
Rares (>1/10 000, <1/1000) : troubles de la fonction hépatique.
Troubles cardiaques
Des cas isolés de tachy-arythmie supraventriculaire ont été observés. Des effets indésirables cardiaques, par exemple, prolongation de l'intervalle QT et arythmies à type de torsades de pointes, peuvent survenir.


Effets sur la conduite

Bien que les cas de somnolence soient rares, les patients doivent être informés du fait qu'elle est possible et qu'elle peut affecter l’aptitude à conduire des véhicules ou à utiliser des machines. La consommation d’alcool est déconseillée.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité