Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > METRONIDAZOLE MEDA PHARMA 0,75 %, gel vaginal
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

METRONIDAZOLE MEDA PHARMA 0,75 %, gel vaginal


Publicité
Indications thérapeutiques

Traitement local des vaginites non spécifiques.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.


Contre-indications

Absolue: antécédents d'hypersensibilité aux imidazolés, au parabens ou à tout autre produit entrant dans la composition du gel;
Relative: disulfirame (cf. rubrique 4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).


Précautions d'emploi

Mises en garde
Un traitement par le métronidazole ne doit pas être prescrit pendant plus de 10 jours et ne doit pas être répété plus de 2 à 3 fois par an.
Il n'existe qu'une faible probabilité d'observer avec Métronidazole MEDA PHARMA les réactions qui sont fréquentes avec le métronidazole administré par voie orale. En effet, les concentrations sériques en métronidazole obtenues avec la posologie préconisée de Métronidazole MEDA PHARMA sont très largement inférieures à celles observées lorsque ce principe actif est administré par voie orale (400-500mg) dans le traitement des vaginites non spécifiques. Cependant, la survenue de telles réactions, ou de réactions d'un autre type, ne peuvent toutefois être exclues. Ainsi il est conseillé:
· d'interrompre le traitement en cas d'apparition d'ataxie, de vertiges, de confusion mentale;
· de tenir compte du risque d'aggravation de l'état neurologique chez les malades atteints d'affections neurologiques centrales et périphériques sévères, fixées ou évolutives;
· d'éviter les boissons alcoolisées (effet antabuse).
L'exacerbation d'une candidose lors d'un traitement par Métronidazole MEDA PHARMA, gel vaginal peut rendre nécessaire l'administration concomitante d'un traitement fongicide.
Précautions d'emploi
· contrôler la formule leucocytaire en cas d'antécédents de troubles hématologiques, de traitement à forte dose et/ou de traitement prolongé;
· le métronidazole peut immobiliser les tréponèmes et donc faussement positiver un test de Nelson;
· l'application de Métronidazole MEDA PHARMA est déconseillée pendant les règles.


Grossesse

Grossesse
Chez l'animal, le métronidazole ne s'est pas montré tératogène ou foetotoxique.
Les observations de plusieurs centaines de grossesses exposées au métronidazole au cours du premier trimestre n'ont pas mis en évidence d'effet malformatif particulier.
L'étude d'effectifs équivalents de patientes traitées au-delà du premier trimestre ne met pas en évidence d''effet foetotoxique.
En conséquence, la grossesse ne représente pas une contre-indication à l'utilisation du métronidazole.
Allaitement
Eviter l'administration du métronidazole pendant l'allaitement, en raison de son passage dans le lait.


Effets indésirables

Rares avec cette forme locale.
Cependant, peuvent être observés :
Rarement:
· des troubles digestifs bénins: nausées, goût métallique dans la bouche, anorexie, crampes épigastriques, vomissements, diarrhées.
Exceptionnellement :
· des signes cutanéomuqueux: urticaire, bouffées vasomotrices, prurit, glossite avec sensation de sécheresse de la bouche ;
· des signes neurologiques: céphalées, vertiges.
A forte posologie et/ou en cas de traitement prolongé :
· des leucopénies modérées, réversibles à l'arrêt du traitement;
· des neuropathies sensitives périphériques qui ont toujours régressé à l'arrêt du traitement.
En raison de la présence de parahydroxybenzoate de méthyl et de propyle, risque d'eczéma de contact ; exceptionnellement, réactions immédiates avec urticaire.
En raison de la présence de propylèneglycol, risque d'eczéma de contact.


Effets sur la conduite

L'attention est attirée, notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines, sur les risques de vertiges attachés à l'emploi de ce médicament.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité