Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > GINKOR FORT, gélule
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

GINKOR FORT, gélule


Publicité
Indications thérapeutiques

· Traitement des symptômes en rapport avec une insuffisance veino-lymphatique (jambes lourdes, douleurs, impatiences du primo-décubitus…).
· Traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.


Contre-indications

Hypersensibilité aux substances actives ou à l'un des excipients.
Liées à l'heptaminol: hyperthyroïdie, association aux IMAO en raison du risque de poussée hypertensive (voir rubrique 4.5).


Précautions d'emploi

· La pression artérielle sera étroitement surveillée en début de traitement chez les sujets présentant une hypertension artérielle sévère, en raison de la présence d'heptaminol.
· Crise hémorroïdaire: l'administration de ce produit ne dispense pas du traitement spécifique des autres maladies anales. Le traitement doit être de courte durée. Si les symptômes ne cèdent pas rapidement, un examen proctologique doit être pratiqué et le traitement doit être revu.
· Insuffisance veinolymphatique: ce médicament a toute son efficacité lorsqu'il est associé à une bonne hygiène de vie:
o Eviter l'exposition au soleil, à la chaleur, la station debout prolongée, l'excès de poids.
o La marche prolongée et le port de bas de contention adaptés favorisent la circulation veineuse.
· L'attention des sportifs sera attirée sur le fait que cette spécialité contient un principe actif (l'heptaminol) pouvant induire une réaction positive des tests pratiqués lors des contrôles antidopage.
· Grossesse et allaitement (voir rubrique 4.6).


Grossesse

Grossesse
L'expérimentation animale ne retrouve aucun effet tératogène. Dans l'espèce humaine, en l'absence d'étude au premier trimestre de la grossesse, le risque n'est pas connu.
Cependant, à ce jour, aucun effet malformatif particulier n'a été retrouvé.
Allaitement
En l'absence de données sur le passage dans le lait maternel, l'utilisation est déconseillée pendant l'allaitement.


Effets indésirables

Les données de tolérance recueillies au cours des essais cliniques (environ 15 000 patients exposés) et de la surveillance après commercialisation indiquent que les effets indésirables sont généralement non graves et très rares.
Affections gastro-intestinales
Très rare : douleur abdominale haute, gêne épigastrique, nausées, diarrhée.
Affections du système nerveux
Très rare : céphalée.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané.
Très rare : urticaire, prurit, rash, dermatite allergique (dermatite eczématoïde).


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité