Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Mdicaments > GLUCONATE DE CALCIUM PROAMP 10 %, solution injectable
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

GLUCONATE DE CALCIUM PROAMP 10 %, solution injectable


Publicit
Indications thérapeutiques

Traitement des hypocalcmies symptomatiques aigus.


Contre-indications

GLUCONATE DE CALCIUM PROAMP 10 %, solution injectable ne doit pas tre administr dans les conditions suivantes :
Hypersensibilit au gluconate de calcium ou lun des excipients (voir rubrique 6.1),
Hypercalcmie (notamment chez les patients avec une hyperparathyrodie, une hypervitaminose D, une dcalcification maligne, une insuffisance rnale, une ostoporose du fait dune immobilisation, une sarcodose, un syndrome du lait et des alcalins),
Hypercalciurie,
Intoxications aux digitaliques,
Thrapie avec des digitaliques
La seule exception pourrait tre que ladministration intraveineuse de calcium soit imprative pour le traitement des symptmes dhypocalcmie svre mettant le patient en tat de risque vital immdiat, si des thrapeutiques alternatives plus sres ne sont pas disponibles et si ladministration de calcium par voie orale nest pas possible (voir aussi les rubriques 4.4 et 4.5).


Précautions d'emploi

Mises en garde spciales
Dans le cas exceptionnel dadministration par voie intraveineuse de gluconate de calcium aux patients recevant des digitaliques, une surveillance cardiaque adapte est obligatoire et le traitement durgence des complications cardiaques telles que des arythmies svres doit tre disponible.
Les sels de calcium doivent seulement tre utiliss avec prcaution et aprs ltablissement attentif de lindication chez les patients avec une nphrocalcinose, des maladies cardiaques, une sarcodose (maladie de Boeck), chez les patients recevant de ladrnaline (voir rubrique 4.5), ou chez les personnes ges.
Linsuffisance rnale peut tre associe une hypercalcmie et une hyperparathyrodie secondaire. Par consquent, chez les patients insuffisants rnaux, le calcium doit tre administr par voie parentrale seulement aprs avoir attentivement valu lindication et le bilan phosphocalcique doit tre surveill.
Prcautions demploi
Les solutions contenant du calcium doivent tre administres lentement pour minimiser la vasodilatation priphrique et la dpression cardiaque.
Les injections intraveineuses doivent tre accompagnes dun contrle de la frquence cardiaque ou de lECG car une bradycardie avec vasodilatation ou arythmie peut survenir quand le calcium est administr trop rapidement.
Chez lenfant, GLUCONATE DE CALCIUM PROAMP 10 %, solution injectable doit tre inject par voie intraveineuse lente uniquement.
Les patients recevant des sels de calcium doivent tre surveills attentivement afin dassurer le maintien dun bilan calcique correct sans dpt tissulaire.
La calcmie et la calciurie doivent tre contrles quand une dose leve est administre par voie parentrale.
Une forte consommation de vitamine D doit tre vite.


Grossesse

Le calcium passe travers la barrire placentaire et sa concentration dans le sang ftal est suprieure celle dans le sang maternel.
Les injections de gluconate de calcium peuvent tre utilises pendant la grossesse seulement si cela a t considr comme essentiel par le mdecin. La dose administre doit tre calcule avec prcaution, et le taux de calcium srique valu rgulirement afin dviter une hypercalcmie, pouvant tre dltre pour le ftus.
Le calcium est excrt dans le lait maternel. Ceci doit tre pris en considration lors de ladministration de calcium aux mres qui allaitent.


Effets indésirables

Des effets indsirables cardiovasculaires et systmiques risquent de se produire comme tant les symptmes dune hypercalcmie aigu rsultant dun surdosage ou dune injection intraveineuse trop rapide. Leur apparition et leur frquence sont directement lies la vitesse dadministration et la dose administre. Sous de bonnes conditions dadministration, ils sont rares (< 1/1000).
Troubles vasculaires et cardiaques
Hypotension, bradycardie, arythmie cardiaque, vasodilatation, collapsus vasomoteur (voire mortel), bouffe congestive, principalement aprs une injection trop rapide.
Troubles gastro-intestinaux
Nauses, vomissements.
Troubles gnraux
Sensations de chaleur, sudation.
Effets secondaires survenant seulement avec une mauvaise technique dadministration
Frquent (< 1/10, ≥ 1/100)
Rougeur de la peau, sensation de brlure ou douleur linjection intraveineuse peuvent tmoigner dune injection privasculaire accidentelle pouvant conduire une ncrose tissulaire.


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicit