Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > METHERGIN 0,20 mg/1 ml, solution injectable, ampoule
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

METHERGIN 0,20 mg/1 ml, solution injectable, ampoule


Publicité
Indications thérapeutiques

· En obstétrique: l'administration de METHERGIN injectable est réservée à l'urgence obstétricale:
o hémorragie de la délivrance et du post-partum, après césarienne, après curetage et interruption de grossesse par aspiration ou curetage,
o subinvolution ou atonie de l'utérus, après expulsion de l'enfant.
· En cardiologie: l'utilisation par voie intra-veineuse est exceptionnelle et strictement réservée à la réalisation du test au METHERGIN en milieu cardiologique spécialisé (voir rubrique 5.1).


Contre-indications

METHERGIN est contre-indiqué:
· en cas d'état infectieux sévère,
· en cas d'hypersensibilité connue aux dérivés de l'ergot de seigle ou à l'un des autres constituants,
· En association au sulprostone et à la phénylpropanolamine.
· En obstétrique METHERGIN est contre-indiqué:
o par voie intra-veineuse et par voie intra-myométriale,
o pendant la grossesse et au cours du travail (voir rubrique 4.6),
o en cas de pré-éclampsie ou d'éclampsie,
o dans les hémorragies après interruption de grossesse obtenue par méthode médicale, (avec ou sans geste chirurgical) en l'absence de données sur l'association,
o en cas d'hypertension artérielle sévère,
o en cas d'affections vasculaires oblitérantes (y compris l'insuffisance coronaire).
· En cardiologie, le test au METHERGIN pratiqué par voie IV est contre-indiqué:
o en cas d'hypertension artérielle sévère non contrôlée,
o en cas de lésions coronaires sévères (lésion du tronc commun de la coronaire gauche, lésions tritronculaires sévères),
o en cas de lésions coronaires instables (phase aiguë d'un infarctus du myocarde: 7 premiers jours, angor instable: dernière crise < 7 jours, aspect coronarographique évocateur de thrombus).
METHERGIN est généralement déconseillé:
· en association avec la bromocriptine, la cabergoline, le pergolide (voir rubrique 4.5).


Précautions d'emploi

Mises en garde:
· L'administration doit se faire sous contrôle tensionnel strict.
En cardiologie:
· l'administration intraveineuse doit être faite lentement et ne doit pas durer moins de 60 secondes;
· l'administration par voie intra ou péri artérielle doit être évitée;
· la surveillance clinique et électrique prolongée est recommandée en cas de test positif.
Précautions d'emploi
· Le produit doit être utilisé avec précaution en cas d'insuffisance hépatique ou rénale, d'hypertension artérielle légère ou modérée ou en présence d'autres facteurs de risque vasculaire (tabagisme...).
· En cardiologie: voir rubrique 5.1.
· Les anesthésiques généraux par inhalation diminuent le pouvoir utérotonique de METHERGIN.
· L'ocytocine et les prostaglandines peuvent potentialiser le pouvoir utérotonique de METHERGIN.


Grossesse

Grossesse
Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.
En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique de la méthylergométrine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.
En raison de ses effets ocytociques et vasoconstricteurs, ce médicament ne doit pas être utilisé:
· au cours de la grossesse,
· au cours du travail et jusqu'au dégagement de l'épaule postérieure dans les présentations céphaliques,
· dans les présentations du siège et autres présentations anormales, jusqu'au dégagement complet de l'enfant,
· en cas de grossesse multiple, avant la naissance du dernier enfant,
· en cas de toxémie gravidique (pré-éclampsie, éclampsie).
Allaitement
La méthylergométrine passe dans le lait maternel mais la dose que reçoit l'enfant via le lait est faible. L'allaitement est possible aux doses préconisées, et pendant une durée de traitement n'excédant pas trois jours (la méthylergométrine peut inhiber la lactation). Le médicament sera pris juste après une tétée. Cependant, une toxicité ne peut être exclue: en cas de survenue de diarrhée, nausées, vomissements, agitation chez l'enfant, le traitement sera interrompu.


Effets indésirables

· Elévations tensionnelles, bradycardie ou tachycardie, douleurs angineuses, réactions vasospastiques périphériques, hypotension, infarctus du myocarde;
· éruptions cutanées, céphalées, et manifestations vertigineuses;
· troubles digestifs (nausées, vomissements), douleurs abdominales;
· exceptionnellement réactions anaphylactiques;
· troubles neurologiques: convulsions, exceptionnellement accidents vasculaires cérébraux transitoires liés aux élévations tensionnelles.


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité