Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > MOXONIDINE RATIOPHARM 0,2 mg, comprimé pelliculé
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

MOXONIDINE RATIOPHARM 0,2 mg, comprimé pelliculé


Publicité
Indications thérapeutiques

Hypertension artérielle.


Contre-indications

Ce médicament ne doit jamais être utilisé dans les cas suivants:
· états dépressifs graves,
· hypersensibilité connue à la moxonidine.
Ce médicament est généralement déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement.


Précautions d'emploi

Ne jamais interrompre brutalement le traitement, mais diminuer progressivement la posologie.
Comme pour tous les antihypertenseurs, chez les malades présentant des antécédents cardio-vasculaires (insuffisance cardiaque sévère, insuffisance coronarienne sévère ou angor instable, claudication intermittente, maladie de Raynaud, bloc auriculo-ventriculaire du 2ème ou 3ème degré, maladie du sinus ou dysfonctionnement sinusal, bradycardie sévère), l'administration de la moxonidine se fera sous surveillance médicale régulière.
Les patients présentant une insuffisance rénale sévère (filtration glomérulaire comprise entre 15 et 30 ml/min) doivent être étroitement surveillés, notamment en début et au cours du traitement.
En l'absence d'expérience clinique documentée, la moxonidine est déconseillée dans les cas suivants:
· enfants de moins de 16 ans,
· antécédents d'œdème angioneurotique,
· maladie de Parkinson,
· manifestations épileptiques,
· glaucome.
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.


Grossesse

Grossesse
Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.
En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou fœtotoxique de la moxonidine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.
En conséquence, l'utilisation de la moxonidine est déconseillée pendant la grossesse.
Allaitement
En l'absence de données sur le passage dans le lait de ce médicament, l'allaitement est déconseillé.


Effets indésirables

Quelques effets indésirables ont occasionnellement été rapportés en début de traitement:
· sécheresse buccale,
· somnolence,
· asthénie,
· céphalées,
· vertiges,
· troubles du sommeil,
· sensation de faiblesse dans les jambes,
· nervosité,
· nausées.
D'intensité légère et transitoire aux doses thérapeutiques, ces effets peuvent disparaître malgré la poursuite du traitement.
Des effets indésirables cutanés, des cas isolés d'angio-œdème (ou œdème de Quincke), justifiant l'arrêt du traitement, ont été rapportés.


Effets sur la conduite

Les études comparatives n'ont pas montré d'effet de la moxonidine sur la vigilance aux doses thérapeutiques; cependant, comme pour tous les anti-hypertenseurs, en raison des variations individuelles de réponse, il convient d'attirer l'attention des conducteurs de véhicules et des utilisateurs de machines sur la possibilité de somnolence.
Il convient également d'attirer l'attention des conducteurs en cas de dépassement des doses thérapeutiques ou d'association à des médications susceptibles de diminuer la vigilance.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité