Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Mdicaments > SUPRANE, liquide pour inhalation par vapeur
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

SUPRANE, liquide pour inhalation par vapeur


Publicit
Indications thérapeutiques

Le desflurane est un anesthsique par inhalation pour patients hospitaliss ou ambulatoires indiqu dans:
l'induction et/ou le maintien de l'anesthsie chez l'adulte,
ou le maintien de l'anesthsie chez l'enfant.
Le desflurane est donn par inhalation l'aide d'un vaporateur adapt l'administration du produit.


Contre-indications

Le desflurane est contre-indiqu:
chez les patients dont l'anesthsie gnrale est contre-indique.
Chez les patients prsentant une hypersensibilit connue aux agents halogns.
Chez les patients ayant prsent des antcdents personnels ou familiaux d'hyperthermie maligne.
Pour l'induction de l'anesthsie en pdiatrie en raison du risque important de laryngospasme.
Patients ayant prsent une atteinte hpatique, un ictre, une fivre inexplique, ou une osinophilie aprs administration d'un anesthsique halogn.


Précautions d'emploi

Le desflurane ne devra tre utilis que par des personnes habilites et entranes pratiquer des anesthsies gnrales. Le desflurane est utilis exclusivement avec l'vaporateur conu et destin cet usage. Tout le matriel permettant la libert des voies ariennes, une ventilation artificielle, de l'oxygne enrichi ou une ranimation cardiaque doit tre immdiatement disponible car plus l'anesthsie est profonde, plus l'hypotension et la dpression respiratoire sont importantes.
Le desflurane peut tre l'origine d'une hyperthermie maligne. Si celle-ci apparat, le traitement consiste dans l'arrt des agents ayant dclench ce mcanisme, la dpose des vaporateurs, la purge du circuit, l'administration intraveineuse de dantrolne ainsi qu'un traitement symptomatique.
Il est dconseill d'utiliser le desflurane chez les sujets susceptibles de prsenter une hyperthermie maligne (antcdents d'hyperthermie maligne d'effort, myopathies telles que les dystrophies musculaires, syndrome de King, myotonie, myopathie noyau central).
L'administration de desflurane comme inducteur d'anesthsie est viter chez les patients coronariens chez qui elle peut tre l'origine de troubles ischmiques.
Le desflurane, comme les autres agents anesthsiques inhals, est susceptible d'augmenter la pression du liquide cphalo-rachidien et la pression intracrnienne et de diminuer la pression de perfusion crbrale chez les patients prsentant une masse intra-crbrale. Chez ces patients, l'anesthsie peut tre entretenue par le desflurane une concentration alvolaire infrieure 1 CAM, en maintenant un certain degr d'hyperventilation alvolaire (hypocapnie modre de l'ordre de 35 mm Hg) durant la priode prcdent l'ouverture de la boite crnienne. Le maintien de la pression de perfusion crbrale (et donc de la pression artrielle moyenne) doit tre assur avec la plus grande attention.
En cas d'hypertension intracrnienne menaante, l'utilisation du desflurane n'est pas recommande.
L'utilisation du desflurane chez des patients atteints d'hypovolmie, d'hypotension ou affaiblis n'a pas t suffisamment tudie. Comme pour tout anesthsique puissant par inhalation, il convient d'utiliser des concentrations plus faibles chez ces malades.
Lors de l'utilisation des anesthsiques halogns, des cas d'anomalies des fonctions hpatiques, d'ictre et de cytolyse hpatique massive, parfois mortelle ont t signals. Ces ractions orientent vers des ractions d'hypersensibilit communes aux anesthsiques halogns.
En prsence de chaux sode ou baryte, des cas isols d'augmentation de la carboxyhmoglobine ont t observs avec des agents halogns ayant un radical -CF2H. La formation de CO n'est pas cliniquement significative quand l'adsorbant est normalement hydrat. Se conformer strictement aux instructions d'utilisation des adsorbants du CO2, donnes par le fabricant.


Grossesse

Grossesse
Il n'y a pas de donnes fiables de tratogense chez l'animal.
En clinique, il n'existe pas actuellement de donnes suffisamment pertinentes pour valuer un ventuel effet malformatif ou ftotoxique du desflurane lorsqu'il est administr pendant la grossesse.
En consquence, l'utilisation du desflurane est dconseille pendant la grossesse.
Allaitement
L'allaitement est possible au dcours d'une anesthsie par desflurane.


Effets indésirables

Comme tous les anesthsiques puissants par inhalation, le desflurane peut provoquer une dpression cardiorespiratoire dose-dpendante.
La plupart des autres effets indsirables sont faibles et transitoires. Des nauses et vomissements ont pu tre observs en priode post-opratoire, squelles habituelles de toute intervention chirurgicale et anesthsie gnrale, pouvant tre dues l'anesthsie par inhalation ou d'autres produits utiliss pendant ou aprs l'intervention ainsi qu' la raction du patient l'intervention.
Lors de l'induction d'une anesthsie, l'inhalation du desflurane peut entraner, toux, dfaillance respiratoire, salivation, apne et moins frquemment un laryngospame.
De mme qu'avec les autres agents anesthsiques de ce type, le desflurane peut dclencher un tat d'hypermtabolisme du muscle squelettique conduisant une forte demande en oxygne et induisant un syndrome clinique connu sous le nom d'hyperthermie maligne (HM). Ce syndrome comprend des symptmes non spcifiques telles que rigidit musculaire, tachycardie, tachypne, cyanose, arythmie et tension artrielle instable, ainsi qu'une lvation de l'ensemble du mtabolisme ce qui se traduit par une lvation de la temprature corporelle et l'augmentation du CO2 en fin d'expiration (Pet CO2).
De tels effets ont t observs, dans des rares cas, chez l'Homme aprs une anesthsie par le desflurane (voir rubrique 4.4).
D'exceptionnels cas d'hpatite cytolytique ont t rapportes aprs anesthsie au desflurane (voir rubrique 4.3 et 4.4).


Effets sur la conduite

Aucune information concernant les effets du desflurane sur la capacit de conduire des vhicules ou d'utiliser des machines n'est disponible. Cependant les patients devront tre avertis d'une diminution de leurs capacits aprs une anesthsie gnrale. On dconseillera les activits pendant les 24 heures qui suivent l'anesthsie.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicit