Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > TITANORAL 600 mg, comprimé pelliculé
Médicaments
Mon Compte




Publicité

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

TITANORAL 600 mg, comprimé pelliculé


Publicité
Indications thérapeutiques

· Amélioration des symptômes en rapport avec l'insuffisance veinolymphatique: jambes lourdes, douleurs, impatiences du primo-décubitus,
· Traitement d'appoint des troubles fonctionnels de la fragilité capillaire,
· Traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.


Contre-indications

· Hypersensibilité au principe actif ou à l'un des excipients.
· Ce médicament est généralement déconseillé pendant l'allaitement (voir rubrique 4.6).


Précautions d'emploi

Insuffisance veinolymphatique: ce médicament a toute son efficacité lorsqu'il est associé à une bonne hygiène de vie. Eviter l'exposition au soleil, la chaleur, la station debout prolongée, l'excès de poids. La marche prolongée et le port de bas de contention adaptés favorisent la circulation veineuse.
Crise hémorroïdaire: l'administration de ce produit ne dispense pas du traitement spécifique des autres maladies anales.
Le traitement doit être de courte durée.
Si les symptômes ne cèdent pas rapidement, un examen proctologique doit être pratiqué et le traitement doit être revu.
En raison de la présence de lactose, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en lactase.


Grossesse

Grossesse
Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur 2 espèces.
En clinique, aucun effet malformatif ou fœtotoxique particulier n'est apparu à ce jour.
Toutefois, le suivi de grossesses exposées à la diosmine est insuffisant pour exclure tout risque.
En conséquence, l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
Allaitement
En l'absence de données sur le passage dans le lait maternel, le traitement est déconseillé pendant la période d'allaitement.


Effets indésirables

Quelques cas de troubles digestifs entraînant rarement l'arrêt du traitement.
En raison de la présence de rouge cochenille, risque de réactions allergiques.


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité