Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > VOLTARENE 0,1 POUR CENT (0,3 mg/0,3 ml), collyre en récipient unidose
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

VOLTARENE 0,1 POUR CENT (0,3 mg/0,3 ml), collyre en récipient unidose


Publicité
Indications thérapeutiques

· Inhibition du myosis au cours de la chirurgie de la cataracte.
· Prévention des manifestations inflammatoires liées aux interventions chirurgicales de la cataracte et du segment antérieur de l'œil.
· Traitement des manifestations douloureuses oculaires liées à la kératectomie photoréfractive au cours des 24 premières heures post-opératoires.


Contre-indications

Antécédents d'allergie à l'un des composants du collyre.
Ce médicament est contre-indiqué en cas d'antécédents d'allergie ou d'asthme déclenchés par la prise de diclofénac ou de substances d'activité proche telles que l'aspirine ou d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).
Ce médicament est contre-indiqué à partir du 6ème mois de la grossesse.


Précautions d'emploi

Précautions d'emploi
· Ne pas injecter, ne pas avaler.
· Le collyre ne doit pas être administré en injection péri ou intraoculaire.
· Les patients présentant un asthme associé à une rhinite chronique, à une sinusite chronique et/ou à une polypose nasale, ont un risque de manifestation allergique lors de la prise d'aspirine et/ou d'anti-inflammatoires non stéroïdiens plus élevé que le reste de la population. L'administration de ce collyre peut entraîner une crise d'asthme, notamment chez certains sujets allergiques à l'aspirine ou à un AINS (voir rubrique 4.3).
· En cas de réactions d'hypersensibilité à type de démangeaisons et de rougeurs ou de signes évocateurs d'allergie à ce médicament, notamment crise d'asthme ou brusque gonflement du visage et du cou, le traitement doit être interrompu.
· En cas de risque infectieux, un traitement approprié doit être prescrit.
· Lors du traitement par VOLTARENE collyre en récipient unidose, le port des lentilles de contact est déconseillé.
· En cas de traitement concomitant par un autre collyre, pour éviter la dilution des principes actifs, espacer de 15 minutes les instillations.
· Ne pas toucher l'œil avec l'embout de l'unidose.
· L'unidose doit être jetée immédiatement après usage et ne doit pas être conservée en vue d'une réutilisation lors des administrations suivantes.


Grossesse

Grossesse
Dans l'espèce humaine, aucun effet malformatif particulier n'a été signalé. Cependant, des études épidémiologiques complémentaires sont nécessaires afin de confirmer l'absence de risque.
Au cours du 3ème trimestre, tous les inhibiteurs de synthèse des prostaglandines peuvent exposer:
· le fœtus à:
o une toxicité cardiopulmonaire (hypertension pulmonaire avec fermeture prématurée du canal artériel);
o un dysfonctionnement rénal pouvant aller jusqu'à l'insuffisance rénale avec oligo-hydramnios.
· la mère et l'enfant, en fin de grossesse, à:
o un allongement éventuel du temps de saignement.
En conséquence, la prescription d'A.I.N.S. est à éviter, par mesure de précaution, pendant les 5 premiers mois de la grossesse et contre-indiquée à partir du 6ème mois.
Allaitement
Les A.I.N.S. passant dans le lait maternel, il est déconseillé de les administrer chez la femme qui allaite.


Effets indésirables

Occasionnellement:
Une légère sensation de brûlure transitoire et/ou des troubles de la vision peuvent apparaître après instillation.
Rarement:
· Réactions d'hypersensibilité avec prurit et rougeur,
· Photosensibilité,
· Kératite ponctuée.
Des amincissements de cornée ou des ulcères cornéens ont été rapportés dans de rares cas, notamment chez les patients à risque tels que ceux utilisant des corticostéroïdes ou ceux présentant une arthrite rhumatoïde concomitante. La plupart des patients avaient été traités pendant une période de temps prolongée.
En raison de la présence d'huile de ricin polyoxyéthylènée, risque d'eczéma de contact.


Effets sur la conduite

Possibilité de vision trouble liée à l'instillation du collyre. Dans ce cas il convient d'éviter de conduire des véhicules ou d'utiliser des machines jusqu'à l'arrêt des symptômes.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité