Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > DOLIPRANEORO 500 mg, comprimé orodispersible
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

DOLIPRANEORO 500 mg, comprimé orodispersible


Publicité
Indications thérapeutiques

Ce médicament est indiqué dans les maladies avec douleur et/ou fièvre telles que maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures, règles douloureuses, chez l'adulte et chez l'enfant à partir de 27 kg (soit environ à partir de 8 ans).


Contre-indications

Allergie connue au paracétamol, et/ou aux autres constituants du produit.
Insuffisance hépatocellulaire.
Phénylcétonurie (en raison de la présence d'aspartam).


Précautions d'emploi

Mises en garde
La prise de comprimé et de gélule est contre-indiquée chez l’enfant avant 6 ans car elle peut entraîner une fausse route.
Pour éviter un risque de surdosage; vérifier l’absence de paracétamol dans la composition d’autres médicaments.
Doses maximales recommandées :
Chez l’enfant de moins de 37 kg, la dose totale de paracétamol ne doit pas dépasser 80 mg/kg/j (voir rubrique Surdosage).
Chez l’enfant de 38 kg à 50 kg, la dose totale de paracétamol ne doit pas excéder 3 g par jour (voir rubrique Surdosage).
Chez l’adulte et l’enfant de plus de 50 kg, LA DOSE TOTALE DE PARACETAMOL NE DOIT PAS EXCEDER 4 GRAMMES PAR JOUR (voir rubrique Surdosage).
En raison de la présence de sorbitol, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose.
Précautions d’emploi
Chez l'enfant traité par 60mg/kg/jour de paracétamol, l'association d'un autre antipyrétique n'est justifiée qu'en cas d'inefficacité.


Grossesse

Non documenté


Effets indésirables

Quelques rares réactions d’hypersensibilité à type de choc anaphylactique, œdème de Quincke, érythème, urticaire, rash cutané ont été rapportées. Leur survenue impose l’arrêt définitif de ce médicament et des médicaments apparentés.
De très exceptionnels cas de thrombopénie, leucopénie et neutropénie ont été signalés.


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité