Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > BIOCALYPTOL A LA PHOLCODINE ADULTES, suppositoire
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

BIOCALYPTOL A LA PHOLCODINE ADULTES, suppositoire


Publicité
Indications thérapeutiques

Traitement symptomatique des toux non productives gênantes.
Remarque: l'association d'un antitussif et d'un expectorant n'est pas justifiée.


Contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué en cas de:
· Insuffisance respiratoire.
· Toux de l'asthmatique.
· Antécédents d'allergie à l'un des constituants.
· Antécédents récents de rectites ou de rectorragies.
· Allaitement (voir rubrique 4.6).
Ce médicament est généralement déconseillé en association avec (voir rubrique 4.5) l'alcool.


Précautions d'emploi

Mises en garde spéciales
Les toux productives qui sont un élément fondamental de la défense broncho-pulmonaire sont à respecter.
Il est illogique d'associer un expectorant ou mucolytique à un antitussif.
Avant de prescrire un traitement antitussif, il convient de rechercher les causes de la toux qui requièrent un traitement spécifique.
Si la toux résiste à un antitussif administré à une posologie usuelle, on ne doit pas procéder à une augmentation des doses, mais à un réexamen de la situation clinique.
Cette spécialité contient du cinéole (dérivé terpénique)) qui peut entraîner, à doses excessives, des accidents à type de convulsions chez le nourrisson et chez l'enfant.
Respecter les posologies et la durée de traitement préconisées.
Précautions d'emploi
La prise de boissons alcoolisées et d'autres médicaments contenant de l'alcool pendant le traitement est déconseillée (voir rubrique 4.5).
Chez l'adulte, en cas d'antécédent d'épilepsie, tenir compte de la présence de cinéole.


Grossesse

Grossesse
Il n'y a pas d'étude de tératogenèse disponible chez l'animal.
En clinique, aucun effet malformatif ou fœtotoxique n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à ce médicament est insuffisant pour exclure tout risque. Au cours des trois derniers mois de la grossesse, la prise chronique de pholcodine par la mère, et cela quelle que soit la dose, peut être à l'origine d'un syndrome de sevrage chez le nouveau-né.
En fin de grossesse, des posologies élevées, même en traitement bref, sont susceptibles d'entraîner une dépression respiratoire chez le nouveau-né.
En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser la pholcodine pendant la grossesse.
Allaitement
La pholcodine passe dans le lait maternel; avec la codéine, quelques cas d'hypotonie et de pauses respiratoires ont été décrits chez des nourrissons, après ingestion par les mères de codéine à doses supra-thérapeutiques. En cas d'allaitement, et par extrapolation avec la codéine, la prise de ce médicament est contre-indiquée.


Effets indésirables

Liés à la pholcodine:
Possibilité de constipation, somnolence.
Rarement: états vertigineux, nausées, vomissements, bronchospasme, réactions cutanées allergiques.
Liés au cinéole (eucalyptol) et en cas de non respect des doses préconisées.
Possibilité d'agitation et de confusion chez les sujets âgés.
Liés à la voie d'administration:
Risque de toxicité locale, d'autant plus fréquente et intense que la durée de traitement est prolongée, le rythme d'administration et la posologie élevés.


Effets sur la conduite

L'attention est appelée, notamment chez les conducteurs de véhicules et les utilisateurs de machines, sur les risques de somnolence attachés à l'emploi de ce médicament.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité