Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > CYNOMEL 0,025 mg, comprimé sécable
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

CYNOMEL 0,025 mg, comprimé sécable


Publicité
Indications thérapeutiques

· Traitement substitutif des hypothyroïdies dans le cas où un effet rapide ou transitoire est souhaité:
o hypothyroïdie menaçant le pronostic vital,
o traitement substitutif de courte durée avant administration d'iode 131 chez des patients habituellement traités par la lévothyroxine.
· Traitement d'appoint pour le freinage de la sécrétion de TSH dans certains cancers TSH dépendants, certains goîtres simples et certains nodules.
· Traitement d'appoint dans le traitement des résistances périphériques aux hormones thyroïdiennes.


Contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué en cas de:
· Hyperthyroïdies, en l'absence de traitement par antithyroïdiens de synthèse.
· Hypersensibilité à l'un des constituants.
· Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une allergie au blé (autre que la maladie cœliaque).
Ce médicament est généralement déconseillé en cas de:
· Cardiopathies décompensées.
· Troubles du rythme.
· Coronaropathies.


Précautions d'emploi

Mises en garde spéciales
L'obésité sans hypothyroïdie n'est pas une indication des hormones thyroïdiennes utilisées seules ou en association. De faibles doses sont sans action et des doses plus importantes sont dangereuses, surtout en association avec des substances de type amphétaminique (anorexigènes).
Ce médicament contient du saccharose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au saccharose.
Ce médicament peut être administré en cas de maladie cœliaque. L'amidon de blé peut contenir du gluten, mais seulement à l'état de trace, et est donc considéré comme sans danger pour les sujets atteints d'une maladie cœliaque.
Précautions d'emploi
· En cas de risque d'insuffisance cortico-surrénale le traitement par hydrocortisone doit être institué préalablement, en particulier en cas d'hypothyroïdie d'origine hypophysaire.
· Une surveillance est nécessaire chez les sujets âgés et en cas d'ostéoporose sévère (une freination trop importante peut aggraver l'ostéoporose).


Grossesse

Grossesse
En cas de grossesse, un traitement ou une association par la levothyroxine est indispensable.
Le traitement par hormone thyroïdienne doit être impérativement poursuivi pendant toute la grossesse. Il est recommandé d'effectuer une surveillance par dosage hormonal tous les 2 à 3 mois, et d'adapter le traitement si nécessaire.
Allaitement
Les hormones thyroïdiennes passent dans le lait maternel.
La prise de ce médicament peut être poursuivie pendant l'allaitement sous contrôle médical.


Effets indésirables

· Aggravation de toute cardiopathie (angor, infarctus du myocarde, troubles du rythme...).
· Des signes d'hyperthyroïdie tels que tachycardie, insomnie, excitabilité, céphalées, fièvre, sueurs, amaigrissement rapide, diarrhées, doivent faire interrompre quelques jours le traitement qui sera repris à doses plus faibles.
· Chez l'enfant, possibilité d'hypercalciurie.
· Réactions cutanées allergiques (rares).


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité