Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > DESERNIL SANDOZ 1,65 mg, comprimé
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

DESERNIL SANDOZ 1,65 mg, comprimé


Publicité
Indications thérapeutiques

Traitement de fond de la migraine et des algies vasculaires de la face.


Contre-indications

· Hypersensibilité connue au méthysergide ou à l'un des composants.
· Grossesse.
· Troubles de la circulation périphérique, en particulier artérielle, hypertension artérielle mal contrôlée, valvulopathie, insuffisance coronarienne.
· Insuffisance rénale ou hépatique sévère.
· Artérite temporale.
· Migraine hémiplégique ou basilaire.
· Antécédents de fibroses d'origine médicamenteuse.
· Pathologies obstructives des voies urinaires hautes.
· Etats infectieux sévères, cachexie.
· Association avec les triptans (voir rubrique 4.5).
L'allaitement est contre-indiqué pendant l'utilisation de ce médicament.


Précautions d'emploi

Mises en garde spéciales
· La durée d'administration continue ne doit pas dépasser six mois en raison du risque de fibrose (voir rubrique 4.8). Entre deux cures, une interruption thérapeutique de 3 à 4 semaines est obligatoire. Il est recommandé de réduire la posologie progressivement sur les 2 à 3 dernières semaines de cure afin d'éviter un effet rebond sur les céphalées.
· Dès les premiers symptômes traduisant une perturbation de la circulation périphérique, le traitement par le methysergide doit être interrompu.
· En cas de survenue d'une crise de migraine, ne pas interrompre le traitement de fond.
Ce médicament contient du lactose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au lactose.
Précautions d'emploi
· L'absorption d'alcool est fortement déconseillée pendant la durée du traitement.


Grossesse

Grossesse
L'administration est contre-indiquée pendant la grossesse, en raison du pouvoir ocytocique résiduel.
Allaitement
En raison du passage du méthysergide dans le lait maternel, l'allaitement est contre-indiqué pendant l'utilisation de ce médicament.


Effets indésirables

Peuvent survenir:
· Des nausées et des vomissements, qui peuvent être diminués en cas de prise alimentaire.
· Des insomnies, des vertiges, des modifications transitoires de l'humeur, des réactions cutanées (rashs cutanés et urticaires), des œdèmes, une vasoconstriction artérielle.
· Des douleurs thoraciques (angor), des douleurs abdominales, des extrémités froides, douloureuses, engourdies, avec ou sans paresthésie et un pouls diminué ou absent.
· Des cas isolés d'infarctus du myocarde ont été rapportés, en particulier chez les patients pour lesquels les contre-indications de maladie coronarienne ou d'utilisation de médicaments vasoconstricteurs n'ont pas été respectées.
Risques d'un traitement ininterrompu de longue durée:
· Une fibrose rétropéritonéale pouvant entraîner une obstruction des voies urinaires avec dysurie ou oligurie, des douleurs lombaires et/ou abdominales, une insuffisance circulatoire des membres inférieurs.
· Une fibrose pleuro-pulmonaire pouvant se traduire par une douleur thoracique, une dyspnée, un frottement ou un épanchement pleural,
· De rares cas de fibrose du péricarde ou des valves cardiaques ont été rapportés.
Ces manifestations régressent habituellement après l'arrêt du traitement.


Effets sur la conduite

Les patients doivent être prévenus de l'apparition possible de vertiges. Dans ce cas, il est conseillé d'éviter de conduire des véhicules ou d'utiliser des machines.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité