Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Mdicaments > APOKINON 10 mg/ml, solution injectable (S.C.)
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

APOKINON 10 mg/ml, solution injectable (S.C.)


Publicit
Indications thérapeutiques

Traitement d'appoint des fluctuations svres d'activit de la dopathrapie au cours de la maladie de Parkinson (phnomne on-off).


Contre-indications

Ce mdicament est contre-indiqu en cas de :
hypersensibilit l'apomorphine,
insuffisance hpatique,
dficience intellectuelle,
confusion mentale,
manifestations psychotiques.
association aux neuroleptiques antimtiques (voir rubrique 4.5).
Ce mdicament est gnralement dconseill lors de la grossesse (voir rubrique 4.6).


Précautions d'emploi

Une somnolence a t rapporte lors du traitement par apomorphine et des cas daccs de sommeil dapparition soudaine lors du traitement par agonistes dopaminergiques particulirement chez les patients atteints de la maladie de Parkinson. Les patients doivent tre informs de la possibilit de survenue des ces effets et ils doivent tre prudents lors de la conduite automobile ou lutilisation des machines pendant le traitement par apomorphine.
Les patients ayant prsent une somnolence ou des accs de sommeil dapparition soudaine ne doivent pas conduire de vhicules ou utiliser des machines. Une rduction des doses ou un arrt du traitement peut tre envisag.
L'apomorphine doit tre utilise avec prudence en cas d'antcdents de troubles psychiques aprs administration d'antiparkinsoniens, d'affections cardiovasculaires rcentes et svres.
Les troubles digestifs et l'hypotension orthostatique seront prvenus par l'administration de dompridone par voie orale : dbuter le dompridone 4 jours avant le dbut de traitement par apomorphine, la dose de 20 mg trois fois par jour ; arrter progressivement le dompridone partir de la troisime semaine raison d'une rduction de 10 mg tous les 3 jours sauf en cas d'apparition d'effets indsirables.
En cas de perfusion sous-cutane continue, une rduction de la posologie des autres mdicaments dopaminergiques doit tre prvue.
En raison de la possibilit des nodules sous-cutans inflammatoires chez les patients en perfusion continue, le site de perfusion doit tre chang chaque jour.
Des cas de jeu pathologique (compulsion au jeu), dhypersexualit et daugmentation de la libido ont t rapports, chez des patients atteints de la maladie de Parkinson traits par des agonistes dopaminergiques, et notamment par lapomorphine. Ces cas sont principalement survenus chez des patients traits par des posologies leves et ont t gnralement rversibles aprs diminution des doses ou arrt du traitement par agoniste dopaminergique (voir rubrique 4.8).


Grossesse

Il n'y a pas de donnes fiables de tratognse chez l'animal.
En clinique, il n'existe pas actuellement de donnes suffisamment pertinentes pour valuer un ventuel effet malformatif ou foetotoxique de l'apomorphine lorsqu'elle est administre pendant la grossesse.
En consquence, l'utilisation de ce mdicament est dconseille chez la femme enceinte, mme si l'ge de la population concerne rend la survenue d'une grossesse improbable.
Ce mdicament passant dans le lait maternel, l'allaitement est viter pendant l'utilisation de celui-ci.


Effets indésirables

Une somnolence a t rapporte lors du traitement par apomorphine,
nauses, vomissements,
hypotension orthostatique,
fatigue, pleur, salivation, transpiration,
troubles psychiques devant faire rduire la posologie, voire interrompre le traitement,
prurit aux points dinjection,
possibilit des nodules sous-cutans inflammatoires (voir rubrique 4.4 Mises en garde),
en raison de la prsence de mtabisulfite de sodium, risque de ractions allergiques, y compris ractions anaphylactiques et broncospasmes.
des cas de jeu pathologique (compulsion au jeu), dhypersexualit et daugmentation de la libido ont t rapports depuis la mise sur le march (voir rubrique 4.4).


Effets sur la conduite

L'attention est attire, notamment chez les conducteurs de vhicules et les utilisateurs de machines, sur les risques de somnolence attachs l'emploi de ce mdicament.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicit