Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

AQUALARM 0,2 %, collyre en solution en récipient unidose


Publicité
Indications thérapeutiques

Traitement symptomatique du syndrome de l'œil sec.


Contre-indications

Hypersensibilité à l'un des composants du collyre.


Précautions d'emploi

· Ce collyre présenté en récipient unidose (à usage unique) ne contient pas de conservateur: de ce fait, l'unidose doit être jetée immédiatement après usage et ne doit pas être conservée en vue d'une utilisation ultérieure.
· Eviter de toucher l'œil avec l'embout de l'unidose.
· L'unidose contient suffisamment de collyre pour le traitement des deux yeux.
· En l'absence d'étude spécifique, l'utilisation de ce collyre n'est pas recommandée chez l'enfant.


Grossesse

Sans objet.


Effets indésirables

Possibilité de:
· vision brouillée, picotements, sensation de brûlure: il s'agit de symptômes transitoires qui peuvent apparaître au moment de l'instillation et persister jusqu'à plusieurs minutes après l'instillation.
Plus rarement,
· démangeaisons, douleur, sensation de corps étranger, sensation de paupières collées, sensation de tension dans l'œil,
· réactions d'irritation ou d'hypersensibilité


Effets sur la conduite

Après instillation du collyre, la vision peut être brouillée. Dans certains cas, cet effet peut persister jusqu'à plusieurs minutes après l'instillation.
Les patients présentant une vision brouillée doivent s'abstenir de conduire ou d'utiliser des machines.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité