Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Mdicaments > AVLOCARDYL 5 mg/5 ml, solution injectable en ampoule
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues mdicales de rfrence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

AVLOCARDYL 5 mg/5 ml, solution injectable en ampoule


Publicit
Indications thérapeutiques

Traitement d'urgence sous contrle ECG de diffrentes formes de tachycardies sympathico-dpendantes: tachycardies sinusales et jonctionnelles, tachycardie de la fibrillation et du flutter auriculaire, certaines tachycardies d'origine ventriculaire.
Traitement de certains troubles du rythme: supraventriculaires (tachycardies, flutters et fibrillations auriculaires, tachycardies jonctionnelles) ou ventriculaires (extrasystolie ventriculaire, tachycardies ventriculaires).


Contre-indications

Broncho-pneumopathie chronique obstructive et asthme: les bta-bloquants non slectifs sont formellement contre-indiqus chez les asthmatiques (mme si l'asthme est ancien et non actuellement symptomatique, quelle que soit la posologie),
insuffisance cardiaque non contrle par le traitement,
choc cardiognique,
blocs auriculo-ventriculaires des second et troisime degrs non appareills,
angor de Prinzmetal,
maladie du sinus (y compris bloc sino-auriculaire),
bradycardie (< 45 - 50 battements par minute),
phnomne de Raynaud et troubles artriels priphriques,
phochromocytome non trait,
hypotension artrielle,
hypersensibilit au propranolol,
antcdent de raction anaphylactique,
association la floctafnine, au sultopride (voir rubrique 4.5),
prdisposition l'hypoglycmie (comme aprs un jene ou en cas d'anomalie de rponse aux hypoglycmies).


Précautions d'emploi

Mises en garde

style='border-collapse:collapse;border:none'>




Ne jamais interrompre brutalement le traitement chez les angineux;
L'arrt brusque peut entraner des troubles du rythme graves, un infarctus du myocarde ou une mort subite.

Interactions mdicamenteuses
L'association du propranolol avec les antagonistes du calcium (diltiazem, vrapamil, bpridil) est dconseille (voir rubrique 4.5).
Prcautions d'emploi
Insuffisance cardiaque
Chez l'insuffisant cardiaque contrl par le traitement et en cas de ncessit, le propranolol sera administr trs faible doses, progressivement croissantes, et sous surveillance mdicale stricte.
Bradycardie
Si la frquence s'abaisse au-dessous de 50 - 55 pulsations par minute au repos et que le patient prsente des symptmes lis la bradycardie, la posologie doit tre diminue.
Bloc auriculo-ventriculaire du premier degr
Etant donn leur effet dromotrope ngatif, les bta-bloquants doivent tre administrs avec prudence aux patients prsentant un bloc auriculo-ventriculaire du premier degr.
Phochromocytome
L'utilisation des bta-bloquants dans le traitement de l'hypertension due au phochromocytome trait ncessite une surveillance troite de la pression artrielle.
Sujet g
Chez le sujet g, le respect absolu des contre-indications est impratif. On veillera initier le traitement par une posologie faible et assurer une surveillance troite.
Insuffisance rnale ou hpatique
Ces deux situations ncessitent la prudence dans l'institution de la posologie initiale.
Sujet diabtique
Prvenir le malade et renforcer en dbut de traitement l'autosurveillance glycmique.
Les signes annonciateurs d'une hypoglycmie peuvent tre masqus, en particulier tachycardie, palpitations et sueurs.
Hypoglycmie
Le propranolol s'oppose la rponse des catcholamines endognes permettant de corriger une hypoglycmie.
De plus, il masque les signes adrnergiques annonciateurs d'hypoglycmie.
Il peut donc aggraver les hypoglycmies survenant dans des situations risque, telles que: le nouveau-n, l'enfant, le sujet g, le patient hmodialys, le patient trait par antidiabtique hypoglycmiant, l'insuffisant hpatique, le jene, ainsi qu'en cas de surdosage.
Ces hypoglycmies associes la prise de propranolol ont pu se prsenter exceptionnellement sous forme de crise convulsive et/ou de coma.
Psoriasis
Des aggravations de la maladie ayant t rapportes sous bta-bloquants, l'indication mrite d'tre pese.
Ractions allergiques
Chez les patients susceptibles de faire une raction anaphylactique svre, quelle qu'en soit l'origine, en particulier avec des produits de contraste iods ou la floctafnine (voir rubrique 4.5) ou au cours de traitements dsensibilisants, le traitement bta-bloquant peut entraner une aggravation de la raction et une rsistance son traitement par l'adrnaline aux posologies habituelles.
Anesthsie gnrale
Les bta-bloquants vont entraner une attnuation de la tachycardie rflexe et une augmentation du risque d'hypotension. La poursuite du traitement par bta-bloquant diminue le risque d'arythmie, d'ischmie myocardique et de pousses hypertensives. Il convient de prvenir l'anesthsiste que le patient est trait par un bta-bloquant.
Si l'arrt du traitement est jug ncessaire, une suspension de 48 heures peut tre considre comme suffisante pour permettre la rapparition de la sensibilit aux catcholamines.
Dans certains cas le traitement bta-bloquant ne peut tre interrompu:
o Chez les malades atteints d'insuffisance coronarienne, il est souhaitable de poursuivre le traitement jusqu' l'intervention, tant donn le risque li l'arrt brutal des bta-bloquants.
o En cas d'urgence ou d'impossibilit d'arrt, le patient doit tre protg d'une prdominance vagale par une prmdication suffisante d'atropine renouvele selon les besoins. L'anesthsie devra faire appel des produits aussi peu dpresseurs myocardiques que possible et les pertes sanguines devront tre compenses.
Le risque anaphylactique devra tre pris en compte.
Thyrotoxicose
Les bta-bloquants sont susceptibles d'en masquer les signes cardio-vasculaires
Sportifs
L'attention des sportifs est attire sur le fait que cette spcialit contient un principe actif pouvant induire une raction positive des tests pratiqus lors des contrles antidopage.


Grossesse

Grossesse
Sans objet.
Allaitement
Sans objet.


Effets indésirables

Les effets indsirables suivants, prsents par frquence et classe organe ont t rapports:
Frquents (1 - 9,9 %):
Gnral: asthnie.
Affections cardiovasculaires: bradycardie, refroidissement des extrmits, syndrome de Raynaud.
Troubles du systme nerveux central: insomnie, cauchemars.
Peu frquents (0,1 - 0,9 %)
Troubles digestifs: gastralgies, nauses, vomissements, diarrhes.
Rares (0,01 - 0,09 %)
Gnral: sensations vertigineuses.
Systme hmatopotique: thrombocytopnie.
Affections cardiovasculaires: insuffisance cardiaque, ralentissement de la conduction auriculo-ventriculaire ou intensification d'un bloc auriculo-ventriculaire existant, hypotension orthostatique pouvant tre associe une syncope, aggravation d'une claudication intermittente existante.
Troubles du systme nerveux central: hallucinations, psychoses, modifications de l'humeur, confusion, impuissance.
Systme cutan: purpura, alopcie, ruptions psoriasiformes, exacerbation d'un psoriasis, rash cutan.
Troubles neurologiques: paresthsies.
Vision: scheresse oculaire, perturbation de la vision
Systme respiratoire: un bronchospasme peut survenir chez les patients prsentant un asthme ou des antcdents d'asthme, avec parfois une issue fatale.
Trs rares (<0,01 %)
Systme endocrinien: hypoglycmie chez les sujets risque (voir rubrique 4.4).
Au niveau biologique: on a pu observer dans de rares cas, l'apparition d'anticorps antinuclaires ne s'accompagnant qu'exceptionnellement de manifestations cliniques type de syndrome lupique et cdant l'arrt du traitement.
Systme nerveux: des cas isols de myasthnie ou d'exacerbation ont t rapports.


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicit