Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > BELUSTINE 40 mg, gélule
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

BELUSTINE 40 mg, gélule


Publicité
Indications thérapeutiques

· Tumeurs cérébrales primitives et secondaires
· Cancers bronchopulmonaires épidermoïdes et à petites cellules
· Lymphomes hodgkiniens et non hodgkiniens
· Myélomes
· Mélanomes malins.
La Bélustine est utilisée en mono ou en polychimiothérapie.


Contre-indications

Femme enceinte ou qui allaite (voir rubrique 4.6).
Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant une allergie au blé (autre que la maladie cœliaque).


Précautions d'emploi

Mises en garde spéciales
Une surveillance hématologique stricte doit permettre de contrôler efficacement une éventuelle toxicité retardée (thrombopénie).
Ce médicament contient du lactose. Son utilisation est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au lactose.
Ce médicament peut être administré en cas de maladie cœliaque. L'amidon de blé peut contenir du gluten, mais seulement à l'état de trace, et est donc considéré comme sans danger pour les sujets atteints d'une maladie cœliaque.
Précautions d'emploi
La toxicité hématologique spécifique de ce produit doit éventuellement faire diminuer les posologies lorsque ce produit est associé à d'autres cytostatiques hématotoxiques.
Une numération formule sanguine doit être faite avant chaque prise.


Grossesse

Ce médicament est contre indiqué en cas de grossesse et d'allaitement.


Effets indésirables

· Hématologiques: La toxicité peut être retardée (4 à 8 semaines): elle est cumulative. Elle porte sur les 3 lignées sanguines. La toxicité plaquettaire et leucocytaire tend à s'accentuer avec la répétition des doses et se traduit par une augmentation du délai de réparation. Cet allongement peut gêner la poursuite du traitement: la fréquence de cette toxicité est variable suivant les auteurs. Le mode d'administration de ce produit, sous forme d'une prise unique, répétée toutes les 3 à 6 semaines, permet cependant un bon contrôle de cette toxicité. Une surveillance hématologique périodique précisera le délai à respecter entre 2 cures.
· Troubles digestifs: Ils peuvent être contrôlés efficacement par l'administration préalable d'un antiémétique. Ils surviennent chez 70 % des malades environ.
· Stomatite et alopécie ont parfois été signalées.
· Aménorrhée, azoospermie.


Effets sur la conduite

Sans objet.



0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité