p
u
b

 
 
 
 
 
 
CHLORURE DE POTASSIUM PROAMP 0,20 g/ml, solution à diluer pour perfusion

Chlorure de potassium... 20,00 g

Pour 100 ml de solution à diluer pour perfusion.
Une ampoule de 5 ml contient 1 g de chlorure de potassium
Osmolarité: 5360 mosm/l
Formule ionique:
Chlorures: 2,683 mmol/ml
Potassium: 2,683 mmol/ml
pH compris entre 5,0 et 6,5.

Pour les excipients, voir rubrique 6.1.
Solution à diluer pour perfusion.

L’administration de cette solution est préconisée dans les cas suivants:
· traitement des hypokaliémies (cf. rubrique 5.1: Propriétés pharmacodynamiques)
· correction des troubles hydro-électrolytiques
· apport de potassium dans le cadre de la nutrition parentérale.
Administration par voie intra-veineuse stricte après dilution dans une solution de glucose, jusqu’à une concentration maximale de 4 g/l de chlorure de potassium (soit 52 mmol/l d’ion potassium).
1 g de chlorure de potassium correspond à 13,4 mmol ou 524 mg d’ion potassium.

Les apports quotidiens habituels sont de l’ordre de 0,8 à 2 mmol d’ion potassium par kilo de poids.

Le débit de perfusion ne doit pas dépasser 15 mmol d’ion potassium par heure.
L’administration de cette solution est contre-indiquée:
· en cas d’hyperkaliémie ou toute situation pouvant entraîner une hyperkaliémie, en particulier: insuffisance rénale, maladie d’Addison, diabète non contrôlé;
· en association avec les diurétiques d’épargne potassique (cf. Rubrique 4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions).
Cette solution est généralement déconseillée en association avec certains médicaments comme les IEC, les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II, la ciclosporine et le tacrolimus (cf. Rubrique 4.5 Interactions avec d’autres médicaments et autres formes d’interactions»).
Mises en garde
SOLUTION HYPERTONIQUE A DILUER AVANT EMPLOI
· L'hyperkaliémie apparaissant au cours de l'administration justifie l'arrêt immédiat du traitement.
· Ne pas administrer la solution non diluée; réaliser la dilution au moment de l’emploi.
· Vérifier avant l’emploi l’intégrité du conteneur et la limpidité de la solution.
· Vérifier la compatibilité des médicaments ajoutés avec le récipient.
Précautions d’emploi
Modalités d’administration:
· injection par voie IV stricte,
· perfusion lente (moins de 15 mmol/heure),
· la concentration de la solution à perfuser ne doit pas dépasser 4 g/l de chlorure de potassium (soit 50mmol/l),
· opérer aseptiquement.
L’administration par voie parentérale de sels de potassium doit être surveillée par lecture de l’ECG en continu et par vérification répétée de l’ionogramme plasmatique, en particulier la kaliémie.
Vérifier la compatibilité avant d’effectuer des mélanges.
Associations contre-indiquées
+ Diurétiques d’épargne potassique :
amiloride, spironolatone, triamtérène (seuls ou associés); risque d’hyperkaliémie potentiellement létale, en particulier chez l’insuffisant rénal (addition des effets hyperkaliémiants)
Associations déconseillées(excepté en cas d’hypokaliémie)
+ Inhibiteurs de l’enzyme de conversion et antagonistes des récepteurs de l’angiotensineII:
addition des effets hyperkaliémants avec risque d’hyperkaliémie potentiellement létale.
+ Ciclosporine et tacrolimus:
hyperkaliémie potentiellement létale, notamment chez l’insuffisant rénal (addition des effets hyperkaliémiants).
Grossesse
En clinique, aucun effet malformatif ou foetotoxique n’est apparu à ce jour.
Toutefois le suivi de grossesses exposées à l’administration de potassium par voie IV est insuffisant pour exclure tout risque.
En conséquence, cette solution ne sera administrée au cours de la grossesse que si nécessaire.
Allaitement
En l’absence de données sur un éventuel passage dans le lait maternel, il est préférable d’éviter d’allaiter pendant le traitement.
Sans objet.
· Douleur au point d’injection.
· Risque de nécrose en cas d’injection paraveineuse.
· Risque de thrombose veineuse en cas d'injection d'une solution très concentrée.
Symptômes
· Le surdosage peut avoir des conséquences redoutables allant jusqu'à la mort par arrêt cardiaque.
· Les troubles électriques cardiaques se traduisent sur l’ECG par des ondes T amples et pointues, un aplatissement de l'onde P puis un élargissement des complexes QRS, précédant habituellement l'arrêt cardiaque.
Conduite d’urgence (en unité spécialisée)
Interrompre immédiatement l’administration du chlorure de potassium et mettre en route une perfusion, soit d’une solution bicarbonatée, soit d’une solution de glucose concentrée contenant 10 UI d’insuline ordinaire pour 100 g de glucose.
En cas d’insuffisance rénale, une épuration extra rénale par dialyse pourra être entreprise avant d’arrêter cette perfusion afin d’éviter le rebond hyperkaliémique.
5. PROPRIÉTÉS PHARMACOLOGIQUES
SUBSTITUT DU sang ET SOLUTIONS POUR PERFUSION/ELECTROLYTES/ CHLORURE DE POTASSIUM
(B: sang et organes hémaotopoïétiques, code ATC: B05XA01)
Il s’agit d’une solution concentrée (osmolarité = 5360 mOsm/l) à diluer impérativement avant l’emploi.
Les propriétés pharmacologiques de la solution de chlorure de potassium sont celles de l’ion potassium et l’ion chlore.
Ion potassium:
molarité: 13,4 mmol ou 524 mg d’ion potassium pour 1 g de chlorure de potassium, soit 53,6 mmol de potassium.
Le potassium est le principal cation du secteur hydrique intracellulaire. Sa concentration plasmatique est de l’ordre de 4 mmol/l; il y a hypokaliémie si sa concentration plasmatique est inférieure à 3,6 mmol/l.
L’élimination urinaire du potassium est sous la dépendance des minéralocorticoïdes (aldostérone).
Les pertes extra rénales de potassium sont faibles chez le sujet sain.
Le taux de potassium intervient sur la transmission de l’influx nerveux et sur la contraction musculaire.
Ion chlore
Il permet la correction de l’alcalose métabolique souvent associée à l’hypokaliémie.
L’élimination du chlorure de potassium se fait principalement par voie urinaire et est fortement diminuée en cas d’insuffisance rénale avec possibilité d’hyperkaliémie.
Sans objet.
6. DONNÉES PHARMACEUTIQUES
Eau pour préparations injectables.

3 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas +25°C.
5 ml en ampoule (Polypropylène), boîte de 10, 20, 50 ou 100.
Sans objet.
LABORATOIRE AGUETTANT
Parc Scientifique Tony Garnier
1, rue Alexander Fleming
69007 lyon cedex
· 370 651-6 : 5 ml en ampoule (Polypropylène), boîte de 10
· 370 652-2 : 5 ml en ampoule (Polypropylène), boîte de 20
· 370 653-9 : 5 ml en ampoule (Polypropylène), boîte de 50
· 370 654-5 : 5 ml en ampoule (Polypropylène), boîte de 100
Non documenté

Sans objet.

 

0000-00-00 - source: AFSSAPS

 

RSS Actualités médicales   Newsletter

Publicité



Sondage