Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > DOMPERIDONE SOLUCAL 1 mg/ml, suspension buvable - Effets indésirables
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

DOMPERIDONE SOLUCAL 1 mg/ml, suspension buvable - Effets indésirables


Publicité

Les effets indésirables sont classés selon leur fréquence, selon la convention suivante : très fréquent (> 1/10), fréquent (>1/100, <1/10), peu fréquent (>1/1000, <1/100), rare (>1/10000, <1/1000), très rare (<1/10000), en incluant les cas isolés.
· Troubles du système immunitaire : Très rares (<1/10000) : réactions allergiques incluant anaphylaxie, choc anaphylactique, réaction anaphylactique, urticaire et œdème de Quincke.
· Troubles du système endocrinien : Rares (>1/10000, <1/1000) : augmentation des taux de prolactine.
· Troubles du système nerveux : Très rares (<1/10000) : effets secondaires extrapyramidaux
· Troubles gastro-intestinaux : Rares (>1/10000, <1/1000) : troubles gastro-intestinaux, y compris des crampes intestinales très rares et passagères.
· Très rares (<1/10000) : diarrhée.
· Troubles de la peau et des tissus sous-cutanés : Très rares (<1/10000) : prurit, rash.
· Troubles de la reproduction et des glandes mammaires : Rares (>1/10000, <1/1000) : galactorrhée, gynécomastie, aménorrhée.
L’hypophyse étant située en deçà de la barrière hémato-encéphalique, la dompéridone peut causer une augmentation des concentrations en prolactine. Dans de rares cas, cette hyperprolactinémie peut entraîner des effets secondaires neuroendocriniens tels que galactorrhée, gynécomastie et aménorrhée.
Les effets secondaires extrapyramidaux sont très rares chez les nouveau-nés et les nourrissons, et exceptionnels chez les adultes. Ces effets secondaires régressent spontanément et complètement à l’arrêt du traitement.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité