Publicité
Accueil > Dictionnaires > Guide des Médicaments > PARACETAMOL CODEINE BRISTOL-MYERS SQUIBB 12 mg/0,6 mg/ml, suspension buvable - Effets indésirables
Médicaments
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

PARACETAMOL CODEINE BRISTOL-MYERS SQUIBB 12 mg/0,6 mg/ml, suspension buvable - Effets indésirables


Publicité

Liés au paracétamol
· Quelques rares réactions d’hypersensibilité à type de choc anaphylactique, œdème de Quincke, érythème, urticaire, rash cutané ont été rapportées. Leur survenue impose l’arrêt définitif de ce médicament et des médicaments apparentés.
· De très exceptionnels cas de thrombopénie ont été signalés.
Liés à la codéine
· Aux doses thérapeutiques : les effets indésirables de la codéine sont de même type que ceux des autres opiacés, mais ils sont plus rares et modérés.
Possibilité de : constipation, nausées, vomissements, somnolence, états vertigineux, bronchospasme, réactions cutanées d’hypersensibilité (prurit, urticaire et dans de rares cas rash), dépression respiratoire (cf. 4.3 Contre-indications).
· Syndrome douloureux abdominal aigu de type biliaire ou pancréatique évocateur d’un spasme du sphincter d’Oddi, survenant particulièrement chez les patients cholécystectomisés.
· Aux doses supra-thérapeutiques : risque de dépendance et de syndrome de sevrage à l’arrêt brutal qui peut être observé chez l’utilisateur et le nouveau-né de mère intoxiquée à la codéine.
En raison de la présence de rouge cochenille A (E 124), risque de réactions allergiques.


0000-00-00 - source: AFSSAPS


Publicité